ÉCO-CONCEPTION : PLUS DE 10 ANS D’UN ENGAGEMENT MASSIF !

On est dans le durable depuis longtemps. Et l’éco-conception est l’un de nos credos rando…

ÉCO-CONCEPTION : PLUS DE 10 ANS D’UN ENGAGEMENT MASSIF !

Quand on aime la montagne, on est forcément sensible à la planète ! Et on s’intéresse à tous les moyens de limiter son impact sur l’environnement. 
L’un de ces moyens, chez Quechua, est l’éco-conception des produits.

UNE QUESTION d’impact

L’éco-conception, qu’est-ce que c’est ? En quoi est-ce différent d’une conception classique ? Et bien, éco-concevoir un produit, cela veut dire se soucier de son impact sur l’environnement à toutes les étapes de sa conception. 
Choix de composants recyclés ou biosourcés, techniques de fabrication les moins énergivores possibles, chasse au gaspillage à toutes les étapes du développement, souci de créer des produits ayant un cycle de vie long pour vous permettre de faire des choix de consommation durables… Voilà toutes les questions associées à cette notion. 
Des questions que l’on connaît bien, chez Quechua, car l’éco-conception est un  sujet sur lequel nous travaillons depuis longtemps. Tout a commencé avec nos polaires… 

Polaire is populaire

Ah, la polaire : un « must have » de la rando en montagne ! Inventé en 1979, c’est le produit textile idéal pour se protéger du froid sans transpirer, et optimiser ce qu’on appelle le « confort thermique ». Ça, c’est pour les bons côtés d’un vêtement qui nous rend tant de services.

Mais cet indispensable de la marche par temps froid a aussi une faiblesse, d’un point de vue écologique : son composant principal est une matière plastique. Plus précisément, le polytéréphtalate d'éthylène, un polyester au nom si imprononçable qu’il s’est fait connaître sous son sobriquet : le PET.

Bref, pour s’équiper avec des vêtements de rando garantis sans matière plastique dedans, il faudrait se priver de polaires et revenir… à la laine qui gratte ! Mouais. On est moins chaud tout d’un coup. Heureusement, une autre approche de la polaire est possible pour réduire notre impact sur l’environnement et concilier la polaire avec nos valeurs.

ÉCO-CONCEPTION : PLUS DE 10 ANS D’UN ENGAGEMENT MASSIF !

QU'EST-CE QU'UN PRODUIT ÉCO-RESPONSABLE ?

C’est un produit dont les procédés de fabrication impactent le moins possible l’environnement. Avec ce produit-clé qu’est la polaire, c’est typiquement ce qu’on essaie de faire. Car à défaut de bannir le polyester, on peut se passer du polyester… neuf. Et faire de formidables vestes polaires avec du plastique recyclé. Une démarche d’éco-conception qui  permet d’introduire les déchets plastiques dans la fabrication de textiles durables plutôt que… dans la nature.

L'éco-conception chez DECATHLON - The Ecodesign at DECATHLON (FR/EN/PT/CN sub)
ÉCO-CONCEPTION : PLUS DE 10 ANS D’UN ENGAGEMENT MASSIF !

QUAND LE PLASTIQUE SE PREND UNE VESTE

Chez Quechua, voilà plus de dix ans déjà (soit une bonne partie de notre histoire commencée en 1997) qu’on recycle pour faire rimer « polaire » avec « économie circulaire ».
En 2010, on a en effet revu notre mode de production pour fabriquer des polaires avec des bouteilles de plastique et des textiles recyclés. Du PET de « seconde main », pour ne pas avoir à générer de matière plastique nouvelle. En 2014, on a calculé que la seule valorisation de bouteilles nous avait permis de recycler 2000 tonnes de déchets sur une année.

Ça ne veut pas dire que tu peux abandonner tes bouteilles d’eau sur les sentiers, et qu’on en fera ta prochaine veste ! La rando propre, c’est aussi notre credo ! Ça signifie simplement qu’une polaire Quechua rallonge le cycle de vie de composants plastiques générés par d’autres produits, au lieu d’en produire de nouveaux. Et ça, quand on est sensible à son impact sur l’environnement, on trouve que ça permet de randonner plus léger…

LIFE is SO GOURDE

D’ailleurs, pourquoi encore parler de « bouteilles » d’eau : on est tous passé à la gourde non ? Chez Quechua, aujourd’hui, on te propose même de passer à une  gourde plus green, grâce à l’inox. . Des gourdes et boîtes alimentaires en acier inoxydable, c’est l’un des concepts sur lesquels nous avons également planché, ces dernières années, au Centre mondial de création Quechua. Pourquoi ça change tout, l’inox ? Parce qu’il est l’une des matières premières possédant l’impact environnemental le plus faible. Recyclable à l’infini, il ne s’altère pas et ne rejette aucun composant susceptible de polluer l’environnement. Bref, l’inox, on y croit dur comme fer !

ÉCO-CONCEPTION : PLUS DE 10 ANS D’UN ENGAGEMENT MASSIF !

Vieux pneus et huile de ricin

Ce travail récent sur l’inox nous a permis de faire un pas de plus vers l’un de nos grands objectifs : devenir une marque dont tous les produits, à terme, seront éco-conçus. On s’en approche, on s’en approche ! En 2021, Quechua, ce sont déjà 159 produits qui respectent une démarche d’éco-conception.
En plus du plastique recyclé de nos polaires, et de l’acier inoxydable de nos gourdes et boîtes alimentaires, on intègre depuis longtemps :
- du coton biologique dans nos chaussettes et nos produits pour les petits
- du polyester recyclé dans la fabrication de nos t-shirts et leggings
- du caoutchouc issu de pneus recyclés dans les semelles de nos chaussures de marche…

On s’intéresse aussi de plus en plus aux matériaux biosourcés, parfois particulièrement innovants, à l’image du Rilsan Clear G850 Rnew : ce polymère dérivé d’huile de ricin compose la monture de nos lunettes de soleil. Lesquelles montures ne sont pas couvertes de vernis, comme c’est souvent le cas dans la fabrication de ce produit. 
Parce qu’à nos yeux (bien protégés), c’est le genre de composants chimiques dont la planète n’a vraiment pas besoin… 

Ecodesign : Dope Dyed at DECATHLON

FABULOUS FAB'

Chez Quechua et Decathlon, éco-concevoir, ça veut aussi dire qu’on repense les procédés techniques au cœur de la fabrication de nos produits. L’idée est de rendre aussi green que possible toute la chaîne de conception . Par exemple, on est devenus de grands défenseurs du dope-dyed, un procédé de teinture qui consomme moins d’eau et rejette moins d’eaux usées. Un éco-geste industriel qui a son importance quand on connaît les quantités d’eau utilisées pour la teinture des textiles. Avec le dope-dyed, nos textiles sont teints dans la masse, en intégrant les pigments de couleurs dès la fabrication du fil. Notre veste bleu marine ou nos chaussettes sont colorées de cette façon.

Une autre technique qui a fait avancer l’éco-conception dans nos modes de fabrication est la teinture bi-ton : on ne teint qu’un fil sur deux, tout bonnement. Le fil qui reste naturel donne un aspect chiné au tissu. Avec cette teinte alternée, on a réduit de 41% l’impact CO2 de notre tente MH100. Et comme le progrès écologique se cache dans les détails, on développe aussi le marquage de nos produits par gravure laser, qui ne nécessite aucun solvant, contrairement au marquage traditionnel…

Objectif 100% de produits éco-conçus D'ICI 2026

Grâce à tous ces pas effectués pour réduire notre impact environnemental, et tout ce qu’on a appris en chemin pour allonger le cycle de vie d’un produit, on a déjà atteint un premier objectif : tous nos nouveaux produits sont à présent éco-conçus. Pour la suite, on s’est lancé un défi : à partir de 2026, on souhaite que 100% des produits de notre catalogue respectent une démarche d’éco-conception.

C’est ce qu’on appelle viser des sommets de durabilité, non ? Et avec l’éco-conception, on a l’impression d’avoir trouvé le meilleur chemin pour protéger notre terrain de jeu : ces montagnes qu’on aime tant arpenter sans les impacter…

ÉCO-CONCEPTION : PLUS DE 10 ANS D’UN ENGAGEMENT MASSIF !

decouvrez plus d'actions