MICRO-AVENTURES EN FAMILLE

Vos petits ont refait le puzzle cinquante fois, vous baignez dans la lumière de votre ordinateur, l’ambiance n’est pas optimale. 
Il est temps d’ouvrir la porte, de ressortir les jumelles et de laisser l’aventure emmener tout ce petit monde vers des expériences plus exaltantes. 
En van ou à dos d’âne, à pied ou à vélo, peu importe le moyen, si une excursion en nature est au programme, les chouettes moments et activités en famille vont pleuvoir. 
En route, mauvaise troupe !

MICRO-AVENTURES EN FAMILLE

Qu’est-ce que la micro-aventure en famille ?

Planter la tente au bord de la forêt voisine a, pour les marmots, à peu près la même importance (ou presque) que traverser le désert égyptien à dos de chameau.
L’aventure est là, superbe, unique, et le fait qu’elle prenne place à quelques kilomètres de la maison ne la rend pas moins excitante à vivre.
Et c’est bien l’une des nombreuses leçons que vos enfants peuvent transmettre : savoir vivre des expéditions locales et de courte durée avec l’intensité des grands voyages dont rêvent les parents.

MICRO-AVENTURES EN FAMILLE
MICRO-AVENTURES EN FAMILLE

La micro-aventure en famille consiste donc à vivre une expérience intense et originale à destination des parents et des enfants.
Intense ne veut pas dire une aventure effectuée au pas de course.
Au contraire, la micro-aventure cherche à s’extraire du rythme habituel, elle est surprenante, intrigante, peut être au rythme d'activités sportives ou non, son programme n’est pas figé et laisse donc place à l’improvisation.
Elle prend ses aises dans la nature, au grand air.
Elle est courte, de quelques heures à quelques jours.
Elle est peu onéreuse puisqu’elle a souvent lieu pas loin de la maison et sans investir dans l’achat de matériel.
Elle est donc éco-responsable, facile à organiser et attire par son caractère imprévisible.
Tout bon.

En fonction de vos envies et de vos équipements disponibles, l’équipée sauvage peut choisir de jouer à l’ombre des arbres, de prendre les vélos pour aller voir un coucher de soleil, d’ouvrir la tente dans la lumière dorée d’une clairière ou encore d’abreuver le cerf-volant du vent qui court.
Ou autres.
Et pourquoi pas mettre tout le monde à contribution ?
Chacun·e écrit son idée de micro-aventure sur un bout de papier placé dans un bol.
Un tirage au sort organisé en grande pompe annonce le programme des festivités détaillé par le·a gagnant·e…
YOLO !

Pourquoi vivre une micro-aventure en famille ?

Parce qu’elle fait un bien fou.
Mettre son nez dehors dans une jolie nature est une façon très efficace de balayer la pesanteur du quotidien.
En plus de se dégourdir les jambes, vos enfants y expriment toute leur curiosité et y nourrissent leur imaginaire, les adultes se délestent des petites angoisses, et laissent le plaisir de vivre les envahir.
Alors comme le suggère notre plateforme Decathlon Outdoor, rentrez dehors !

MICRO-AVENTURES EN FAMILLE

Le plaisir de (se) découvrir, de s’adapter, d’échanger

La micro-aventure offre l’occasion de vivre des moments insolites en famille tout en profitant des charmes de la pachamama. 
Faire de la grimpette jusqu’au sommet de la colline, atteindre le lac pour se jeter à l’eau ou rejoindre le camp de tipis, cela peut nécessiter quelques efforts et de la patience. 
À travers la solidarité et l’écoute qu’elle provoque, la micro-aventure est un bon moyen de s’éprouver et de redécouvrir les particularités de chacun·e, enfants comme parents. 
Avec les enfants, il faudra veiller à ne pas concocter un programme trop physique et/ou sans réel intérêt pour eux. 
Pour cela, on parle, on s’écoute, on s’adapte, on s’amuse et on ne se laisse pas enfermer dans un programme trop défini. 
La liberté est au cœur de la micro-aventure, sachez-le.
 

MICRO-AVENTURES EN FAMILLE

Avant le départ, jetez un coup d’œil aux conditions météorologiques et au dénivelé à parcourir si vous êtes en montagne, ne partez pas à l’aveugle.
En respectant les rythmes de chacun·e, la micro-aventure délivrera toutes ses saveurs.
S’il pleut et que vous êtes bien équipés, ne renoncez pas, les sorties en nature sous l’eau possèdent une expérience sensorielle plus riche.
L’odeur de la végétation, le bruit de la pluie, les ruissellements et flaques à inspecter sont autant de petits plaisirs que la nature engendre sous les ondées.

Précisons que la micro-aventure ne recherche pas la « performance », elle peut aisément se passer du côté  « sportif » et instaure bien plus l’envie de découvrir, d’explorer, de se laisser surprendre. 
C’est d’ailleurs en cela qu’elle suscite l’intérêt des enfants. 
Si vous roulez à vélo sur les bords d'une rivière et que les enfants repèrent une chèvrerie à visiter à quelques centaines de mètres de l’itinéraire, ça change vos plans… eh bien, tant mieux, profitez à fond de l’inattendu !

Les sens en éveil, la curiosité attisée

Explorer la nature, ou la montagne en famille permet d’éveiller les sens et d’évacuer le stress du quotidien. 
En cheminant, on porte attention aux paysages, on regarde les détails d’une plante, d’une roche, du sol, on écoute les murmures de la nature, on s’émerveille lorsque l’on croise des animaux sauvages et, la nuit, ce sont les étoiles qui scintillent dans les yeux de chacun·e. 
Les odeurs et les couleurs s’offrent dans le bruissement du vent, on s’active puis on se rafraîchit dans la rivière, le corps est heureux, en action, et l’esprit s’apaise, loin des écrans. 
Par cette connexion à la lenteur, l’expérience est riche, la fabrique des souvenirs fonctionne à plein régime. Flaubert disait « Pour qu’une chose soit intéressante, il suffit de la regarder longtemps ». La micro-aventure en famille est l’occasion parfaite de mettre cet adage en pratique, elle pique la curiosité et réenchante la vie, insérez-la donc à votre agenda familial.

MICRO-AVENTURES EN FAMILLE

Et si vous avez peur que vos enfants s’ennuient, n’ayez crainte, ils seront ravis, la nature nourrit leur créativité !
Ils auront peut-être envie de faire une cabane, de construire un moulin à eau, de s’initier à la lecture d’une carte de randonnée, ou d'apprendre à utiliser une boussole. 
Ils auront sûrement des questions à poser sur le balisage du sentier, les plantes, les animaux, le relief, les paysages, ils se demanderont peut-être comment allumer un feu, rendre l’eau potable ou réparer un pneu de vélo. 
Bref, ils assouviront leur soif de connaissance et de nouveauté.

Nos idées de micro-aventures en famille

Escapade à vélo 

En selle ! 
La charrette est prête à accueillir des petit·e·s voyageu·r·se·s, hop, on active les manivelles et l’on observe les paysages défiler en douceur. 
À vélo, vos enfants expérimentent le voyage lent, vous traversez les petits villages, les forêts et les campagnes, vous longez les rivières avec l’œil curieux qui s’accroche aux détails. 
Pourtant, en parcourant 30 à 40 km par jour, vos enfants vont voir du pays et les voies cyclables sont agréables et sécurisées. 

Barouder à pied

Le moyen de transport le plus simple, le plus accessible et le plus commode pour se lancer en famille dans une micro-aventure c’est… la marche pardi ! 
À vos marques, prêts ?  marchez. 
Mais chacun à son rythme, tranquille, de la balade à la randonnée le maître-mot est « découverte ». 
Il faudra laisser place à l’improvisation pour que tout le monde se prenne au jeu. 
Dans ce sentier que vous n’avez jamais pris, sous une épaisse forêt, avec vue sur mer, dans la neige avec des raquettes ou sur la glace, laissez l’esprit aventureux de la famille s’emparer de vos pas.

MICRO-AVENTURES EN FAMILLE

Randonner avec un âne, le meilleur copain de l'aventure!

Par la bride, votre petite famille emmènera son âne par monts et par vaux à la découverte des alentours. 
Vos enfants seront aux anges. 
Partager les chemins avec cet animal attachant, intelligent, qui mange peu et porte jusqu’à 100 kilos sur son dos est une aubaine pour les tribus de micro-aventuriers. 
Cela permet d’emporter plus de choses avec moins d’effort. 
Un bon moyen de faire des randonnées familiales qui ne seraient pas possibles sans ce copain d’aventure. 
Reste à habituer tout le monde à son braiment très impressionnant, « hi-han, hi-han » !