Fast hiking | NOTRE laboratoire d’innovations

La randonnée rapide, ou fast-hiking, fait figure de laboratoire de technologies et d’explorations pour Quechua.

Fast hiking : le laboratoire d’innovations

La randonnée rapide, ou fast-hiking, fait figure de laboratoire de technologies et d’explorations pour Quechua, un véritable moteur de développement qui fait profiter de ses innovations les plus pertinentes à toutes les gammes .
Travailler pour les pratiquants les plus exigeants permet d’amener de nouvelles technologies et de sourcer des composants inédits pour concevoir nos produits de demain.

Le fast hiking,
une pratique outdoor vitaminée

La randonnée rapide est une pratique qui est née il y a une vingtaine d'années aux États-Unis. 
C'est une activité qui s'est rapidement imposée parallèlement au trail running, un sport apparu dans les années 90.

Le Fast Hiking ou encore Speed Hiking a ainsi attiré beaucoup de sportifs qui ont commencé par le trail, mais pour lesquels courir en montagne était trop exigeant, ou qui n’étaient pas intéressés par le coté performance du trail mais aimaient randonner à un rythme plus soutenu, détournant des produits pour une utilisation intensive qui s’affranchit du chrono.

La pratique implique donc un rythme de marche plus rapide que la randonnée classique en famille, généralement solitaire, mais moins intense que le trail. 
Le fast hiking se pratique exclusivement en montagne, avec une notion de dénivelée (à partir de 500m environ), à la demi-journée ou à la journée.

« Quand je pars me promener en été, je double les randonneurs et je me fais doubler par les trailers »
Guillaume, chef de produit fast hiking et lunettes Quechua

Dans la pratique, on doit pouvoir passer partout sans jamais devoir s’aider avec les mains, en restant toujours sur les pieds, même si on a des bâtons. 
On ne recherche pas la performance pure, mais on a généralement un objectif, comme un sommet à atteindre, ou un col à traverser.

Chez Quechua, le Fast Hiking est apparu officiellement en 2015, et on propose une gamme essentielle de produits techniques à destination de pratiquants jeunes et sportifs. 
5% environ des randonneurs pratiquent le Fast Hiking en montagne, principalement parmi les 20-45 ans, et le mouvement séduit toujours plus.

Fast hiking : le laboratoire d’innovations
Fast hiking : le laboratoire d’innovations

UN LABORATOIRE DE R&D DONT LES INNOVATIONS RAYONNENT DANS TOUTES LES GAMMES

Fast hiking : le laboratoire d’innovations

« Le Fast Hiking c'est le laboratoire de Quechua qui permet de tester, d'aller plus loin dans les innovations, dans la performance, dans les choix de composants. »
Justine, designer textile fast hiking et randonnée montagne

Comme son sport, notre groupe projet Fast Hiking continue toujours à avancer vite, en travaillant sans cesse sur quelque chose d'encore plus léger et plus performant. 
Le but est de gagner à chaque fois 15 à 20% sur le poids. 
Cela pourrait sembler marginal, mais pour un short qui pèse environ 130g en taille L, ça veut dire aller flirter avec la barre des 100g, tout en restant à un prix très compétitif (environ 30€, contre 10-12€ en premier prix).

Pour avancer aussi rapidement en mode exploratoire et progresser toujours dans l’innovation, nous disposons de moyens financiers, matériels et temporels importants. 
Les technologies 3D, les ateliers de prototypages et les machines disponibles dans notre centre international de conception en France (à Passy, au pied du Mont-Blanc) sont mises à contribution de façon intensive.

Fast hiking : le laboratoire d’innovations
Fast hiking : le laboratoire d’innovations

Des produits spécifiques à la randonnée rapide

Les produits sont avant tout ultra légers, avec des codes couleurs plus flashy et engagés que ceux de la randonnée traditionnelle. 
Car on reconnaît facilement le fast hiker en montagne, il se distingue par son rythme soutenu, et par sa tenue, plus colorée, plus technique et « visuellement légère ».

Autres caractéristiques très importantes des produits de randonnée rapide, au-delà de leur technicité, c’est leur précision, et le haut degré de protection qu’ils apportent au pratiquant. 
Une notion de robustesse et de résistance qui permet de s’engager avec confiance et tenacité.

Les chaussures par exemple, doivent supporter au minimum 1000 km de pratique, contre 200 à 300 km pour des chaussures de trail performantes. 
Pour garantir cette longévité, on les met à l’épreuve dans les laboratoires du Sportslab de Lille, et on les teste en montagne toute l’année.

Le but étant d'aller vers les produits les plus légers du marché, on explore des composants inédits, souvent hors des catalogues établis en interne. 
Les gommes de notre chaussure fast 900 en sont un bon exemple : elles ont un ratio grip/durabilité exceptionnel, permettant d’affiner la chaussure sans perdre en protection ou en traction. 
On imagine aussi des constructions qui tranchent, qui défrichent et qui permettent de découvrir de nouveaux types de fabrication, process ou composants.

Une spécificité visible des produits, c'est qu'on a beaucoup de chaussures avec du «knitting», cousues comme des chaussettes pour gagner du poids. 
On développe aussi des chaussures qui montent comme des guêtres, une technologie qu'on retrouve aussi sur certaines chaussures de football, qui permet de maintenir la cheville et d'empêcher que les cailloux ou le sable ne s’immiscent. 
En textile, on a développé des procédés qui permettent de proposer une polaire et un tshirt sans coutures (ce dernier atteint les 50 grammes, un record). Du léger qui passe partout, et qui permet de réfléchir autrement à des produits de tous les jours.

La gamme fast hiking dispose d’un « colorama » lui aussi original et exploratoire, une palette chromatique d’une dizaine de couleurs qui tranche, car l’innovation passe aussi par le style. Des couleurs «permanentes», généralement sombres et «passe partout», côtoient des couleurs «collection», plus originales, claires voire transparentes, pour renforcer ce côté «visuellement léger» propre à la gamme. Il y a enfin des couleurs saisonnières qui peuvent développer des tendances, comme des fluos flashy, qui peuvent rentrer en «collection» ou être abandonnées selon leur succès. Là aussi, les expérimentations pourront rayonner sur des produits d’autres gammes, venant les éclairer de nouvelles teintes originales.

« On a un colorama, une palette chromatique, qui est «no gender», complètement unisexe, car pour moi la performance c'est la même chose qu'on soit homme ou femme » Justine, designer textile fast hiking et randonnée montagne