Réglementation concernant le camping sauvage

(10)

On ignore souvent les lois qui régissent le camping sauvage, voici rapidement de quoi se faire une idée pour profiter des nuits en pleine nature en toute légalité.

Selon le site officiel de l'administration française, il est interdit de camper :

- Dans les bois, les forêts et les parcs, désignés comme des réserves naturelles, et dans les sites protégés dans le cadre du patrimoine naturel

- Sur les routes et voies publiques

- Sur les rivages de la mer

- A moins de 200 m d'un point d'eau canalisé pour la consommation

- A moins de 500 m d'un monument historique classé ou inscrit

Certes tous ces points diminuent fortement les possibilités ! Mais ne vous découragez pas, vous pouvez tout simplement vous adresser gentiment aux paysans, propriétaires des lieux convoités pour leur demander la permission de planter votre tente, l'occasion de faire de belles rencontres.

Et notez aussi la nuance importante entre camping et bivouac : si le camping sauvage est interdit dans tous ces lieux, le bivouac lui y est souvent toléré (c'est le cas de certains parcs nationaux, et en montagne).

Le bivouac consiste à s'installer le soir pour repartir le lendemain matin. Il est cependant nécessaire de se renseigner avant auprès des éventuels gardiens du parc, des refuges ou de la mairie ! La condition étant bien évidemment de respecter la nature et de laisser les lieux aussi propres qu'à votre arrivée.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE