Préparer sa trousse de secours

Toujours présente dans le sac à dos, même pour une petite randonnée de quelques heures, la trousse à pharmacie doit être régulièrement vérifiée. Le contenu basique pourra résoudre quelques petits soucis, ou en cas d'accident plus sérieux, permettre les premiers soins en attendant les secours. Que faut-il mettre dans la trousse de secours pour une randonnée à la journée ou en étoile (avec retour au camp de base chaque nuit), sur des sentiers peu éloignés ?

 

POUR SOIGNER UNE PLAIE

Le plus important est de la laver à grande eau (gourde, torrent) et éventuellement avec du savon. Le désinfectant ne sert que sur une plaie propre. La recouvrir avec des compresses stériles à faire tenir avec un bandage auto-cohésif puis consulter un médecin à votre retour. Prévoir également des petits pansements individuels pour les ampoules et une paire de petits ciseaux.
Checklist à télécharger ici

quechua-trousse-de-secours-checklist

 

POUR LES DIFFÉRENTS MAUX

Paracétamol pour les douleurs et fièvre, pour la diarrhée les nausées ou vomissements demandez à votre pharmacien le produit le plus adapté en fonction de votre état de santé global.

 

LES INDISPENSABLES À RAJOUTER DANS VOTRE SAC

- un téléphone portable (dans un petit sac plastique étanche, en cas de pluie)
- quelques barres de céréales,
- de la crème solaire,
- du papier toilette,
- des épingles de sûreté,
- un couteau,
- une couverture de survie,
- une lampe frontale,
- un sifflet,
- une bougie et un briquet
- une boussole,
- une petite cordelette
- un roll-on anti-moustique

Le tout au sec dans un petit sac plastique étanche.

Pour les gros accidents ou si vous avez le moindre doute : faire le 112.

Article élaboré avec l'association des Médecins de Montagne. Plus d'informations sur : www.mdem.org

 

 

HAUT DE PAGE