Comment porter son bébé en randonnée ?

Déposer un commentaire

Votre famille s’agrandit, pour autant, pas question pour vous de renoncer aux sorties au grand air… Certes, mais vous allez devoir adapter votre pratique au nouveau venu, et même quand bébé marche, vers 3-4 ans, ne comptez pas sur lui pour progresser à plus de 1 ou 2 km/h. Le portage sera donc indispensable si vous souhaitez poursuivre vos balades à votre rythme.

- Le portage physiologique

Privilégié pour le portage au quotidien et possible dès le plus jeune age, il respecte la physiologie du bébé et assure un bon confort au porteur. Le bébé se trouve en position « assis/accroupi », le poids sur ses fesses, les genoux repliés à peu près à hauteur de nombril, la tête bien calée dans l’axe de sa colonne vertébrale.

 

- L’écharpe de portage

Comme son nom l’indique, le système consiste à maintenir bébé grâce à un tissu spécifiquement conçu pour être à la fois extensible et résistant et au moyen de nouages différents.
L'écharpe peut s'utiliser dès le plus jeune âge et n’a pas de limite d’âge. Elle permet de porter en position ventrale ou dorsale et garantit un confort maximal. Cela dit, il faut «se faire la main ». Attention, l’écharpe tient chaud, elle n'est donc pas la plus adaptée pour l'été !

 

- Les porte-bébés préformés

Un bon compromis entre portage ergonomique et praticité. Peu encombrants, ils ressemblent généralement à des « sac à dos », dotés de ceintures, bretelles et boucles. Les modèles récents proposent également des versions « light » ou aérées -spécialement conçues pour les voyages ou les randonnées. La « prise en main » est rapide, car s’il faut assimiler la technique de « chargement », le reste des réglages est assez intuitif et rapide ! Petit détail : la « capuche » est très pratique pour maintenir  la tête de l’enfant lorsqu’il s’endort. Compter entre 300 et 600 g selon le modèle –et la possibilité de le ranger dans le sac à dos si bébé est un super marcheur !.

- Le portage rigide

La plupart des trekkeurs en famille en sont équipés. Son principal avantage : mi-sac à dos, mi-porte bébé, il offre en général une capacité de chargement de 10 à 25 L ainsi que des poches de rangement sur les côtés ou sur la ceinture et un toit pour protéger du soleil. La plupart des modèles sont équipés d’un socle pour être posés par terre permettant ainsi un chargement facile. Enfin, contrairement aux écharpes et aux porte-bébés préformés, le dos du porteur et le bébé sont mieux « aérés » car pas en contact l’un avec l’autre. Cela dit l'enfant est davantage exposé aux intempéries.

Ce type de portage a toutefois certaines limites :
Dès que votre enfant atteint le poids critique de 12-15 kg  - ajouté aux 3-3,5 kg du sac hors chargement la sensation de poids devient assez inconfortable.
Par ailleurs, il n'est pas adapté aux enfants de moins de 12 mois car ils ne tiennent pas encore leur tête et risquent de s'affaisser dans le porte-bébé.
Enfin, il est également déconseillé de s'en servir pour de longs trajets car l’enfant repose sur son entrejambe et ce type de portage n’est pas le mieux adapté à la physiologie de l’enfant. Étriers et des cale-têtes achetables séparément peuvent significativement améliorer le confort de votre enfant.
Avant tout acha,t faites-vous prêter différents types de portage et différents modèles afin de trouver le plus adapté à vos besoins ! Gardez en tête ce critère essentiel : votre confort et celui de votre enfant.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE