Comment mesurer l'imperméabilité d'une veste de randonnée ?

(1)
Déposer un commentaire

Un produit est reconnu comme imperméable lorsqu’il présente la capacité à stopper le passage de la pluie, et protège ainsi le randonneur des intempéries.
Il faut savoir qu’il existe différents niveaux d’imperméabilité, et différents tests permettant de les mesurer. D'un côté on revendique l'imperméabilité d'un tissu, de l'autre on prouve l'imperméabilité d'un produit tout entier :

Le test de la colonne d’eau

Ce test mesure la resistance d'un tissu à la pression de l’eau. 
Les résultas du test s’expriment en mm de colonne d’eau ou mm Schmerber (du nom de l'industriel textile Charles Edouard Schmerber qui a créé cet outil de mesure) 1 Schmerber = 1 mm colonne d'eau = 0,1 mbar.

La pression moyenne de la pluie se situe entre 1 000 à 2 000 Schmerber. On considère donc qu’un vêtement qui résiste à la pression d’une colonne d’eau de 1,3 mètre d’eau (soit 1 300 mm) est imperméable (conformément à la norme ISO 811). Mais attention, une veste conçue avec un tissu imperméable à hauteur de 2 000mm Schmerber vous protègera de la pluie mais peut-être pas d'une averse ou d'un orage durable. En effet, plus le nombre de Schmerber est élevé, plus la matière est imperméable.

Attention : la qualité de la matière utilisée est très importante, car une veste neuve conçue dans un composant de faible qualité pourra voir son imperméabilité alterée après lavage. Chez Quechua nous nous assurons que nos produits peuvent bien revendiquer la même imperméabilité avant et après lavage. 
Test de la colonne d'eau pour l'imperméabilité

Le test de douche

Ce test est à nos yeux le plus représentatif car un produit conçu avec un tissu très imperméable pourra prendre l’eau par ses coutures, rabats ou zips...

Dans ce test, les produits sont placées sous une douche afin de tester leur imperméabilité globale.

Suite à ce test, on peut donc établir les classements suivants :

  • Un produit noté 2 protège l’utilisateur d’une petite averse soit 6 cm de pluie en 1 heure (ce qui correspond à la pluviométrie moyenne d’un mois de pluie en plaine en France)
  • Un produit noté 3 protège l’utilisateur d’une averse soit 12 cm de pluie en 2 heures,
  • Un produit noté 4 protège l’utilisateur d’un orage soit 30 cm de pluie en 3 heures,
  • Un produit noté 5 protège l’utilisateur d’une tempête soit 1,8 mètres d’eau en 4 heures.

Vous retrouverez ces notes dans les bénéfices techniques indiqués sur les fiches de nos Vestes Imperméables sur Decathlon.fr

Comprendre la fiche produit decathlon et le niveau d'imperméabilité

Attention à ne pas confondre imperméabilité et déperlance

Nous avons vu que l’imperméabilité est la propriété d’un produit à ne pas laisser passer la pluie. En revanche la deperlance est la  capacité d’un tissu à laisser glisser l’eau sur sa surface, sans l’absorber.

Le traitement déperlant est un traitement par enduction que l’on peut ajouter à certains produits : soit on l’ajoute à une veste à membrane imperméable pour la renforcer, soit on l’ajoute à un produit qui n’est pas imperméable à la base. Dans ce second cas, il s’agit de vous assurer une solution temporaire si vous vous laissez surprendre par quelques gouttes. Ces produits tels que la doudoune X-light sont généralement conçus pour une autre fonction comme l’apport de chaleur, leur déperlance n’est qu’un « bonus », ils ne sont pas conçus pour vous protéger de la pluie en randonnée.

Une veste qui n’est que déperlante (sans être imperméable) n’est conçue que pour assurer une protection minimale, elle conviendra à un usage de « dépannage ». En cas de risque de pluie pensez bien à vous munir d’une 3ème couche imperméable.

Avec l’usure, votre veste peut perdre ses propriétés déperlantes, retrouvez nos conseils pour les raviver .

Pour rester au sec, il faut aussi se munir de vêtements respirants pour ne pas rester mouillé par sa transpiration en cas d'effort... En savoir plus sur la respirabilité.

Margaux
Responsable relation clients
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE