Une grande odyssée pour Rémy Coste !

Déposer un commentaire

Rémy Coste, partenaire technique Quechua depuis 2012, a cette année encore participé à la Grande Odyssée Savoie Mont Blanc. Sa passion, ses efforts mais aussi la communion unique qui existe avec ses chiens l'ont une nouvelle fois placé sur le podium de cet événement incontournable pour les mushers. {C}

Rémy a un parcours quelque peu atypique. Boulanger de formation, élu meilleur ouvrier de France en 2000, il découvre l'activité de musher et se passionne pour cette pratique outdoor quelques années plus tard. Désirant aller au bout de ses rêves, il se consacre pleinement au mushing en 2007. Aujourd'hui, nous sommes ravis de le retrouver sur la troisième marche du podium de cette course mythique. Cette compétition internationale a rassemblé 26 mushers et 300 chiens, pour 11 jours de course, 425 km et 16 000 m de dénivelé positif (au lieu des 800 km et 25 000 m initialement prévus). Sur les 8 étapes de l'événement, Rémy et ses chiens ont toujours été sur le podium. Un grand bravo donc à ce passionné, mais aussi à ses handlers qui ont largement contribué à cette belle 3ème place au classement général. Pour Quechua, Rémy est l'un des partenaires les plus polyvalents, puisque la course de chiens de traîneau implique une multitude d’activités outdoor, en fonction des besoins en entraînement, des saisons ou encore des conditions météorologiques. Il nous accompagne dans le développement et la conception de produits typés randonnée et ski nordique. Notre équipe est bien évidemment allée encourager Rémy sur cet événement, et en a profité pour lui poser quelques questions. [Hiking on the Moon] C'est maintenant la troisième fois que tu participes à La Grande Odyssée. Ressens-tu toujours la même émotion sur la ligne de départ ? Rémy : Oui, et c'est toujours la même passion. A chaque départ c'est vraiment le résultat de tout le travail qu'on a fait tout au long de l'année, tous les entraînements, qui va s'exprimer. [Hiking on the Moon] Qu'est ce qui te plaît le plus dans le mushing ? Rémy : Les grands espaces, la liberté, la sensation de glisse et de puissance, car quand on a un attelage de 10 chiens devant le traîneau on a vraiment une sensation de puissance. Et le plus important : le partage de l'effort avec les chiens. A chaque ascension, on est en train de courir et de patiner avec les chiens pour être le plus performant possible. -® JOUVENAT Mont-Cenis-3-4

© Jouvenat

Rémy Coste - Crédit photo LGO

© La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc

-®JOUVENAT Bonneval-Bessans-5-3

 © Jouvenat

[Hiking on the Moon] Quelle est l'ambiance générale sur cet événement ? Rémy : Une bonne ambiance. Tout le monde se connaît, que ce soit les coureurs français ou étrangers. Il y a beaucoup de respect mutuel entre les attelages. [Hiking on the Moon] Ça vous arrive de vous aider entre mushers ? Rémy : Oui, c'est le maître mot dans le mushing, on se doit d'intervenir pour secourir un autre attelage. L'année passée par exemple, un concurrent est tombé devant moi et son traîneau s'est échappé. Du coup je suis parti après son attelage, je l'ai stoppé, sécurisé et j'ai attendu qu'il revienne pour reprendre la course. Le facteur humain tout comme l'attelage, font qu'à chaque fois qu'il arrive un incident on se doit de s'aider. [Hiking on the Moon] Samedi, l'épreuve comprenait un bivouac, comment cela s'est-il passé pour toi et tes chiens ? Rémy : Chaque musher a sa propre technique pour que les chiens passent la meilleure nuit possible. Certains creusent un petit trou, rempli de paille, pour mettre le chien à l'abri du vent et l'isoler. Ils couvrent les chiens d'un manteau et d'une couverture s'il fait vraiment froid. Personnellement, j'ai ma petite technique pour que nous passions une nuit bien au chaud : mes 10 chiens et moi dormons tous dans une tente 2 seconds Quechua. Nous sommes un peu empilés les uns sur les autres, mais chacun arrive à trouver sa place et au moins nous avons vraiment chaud. Il nous arrive même d'ouvrir un peu la tente pour rafraîchir l'atmosphère ! En plus c'est très pratique pour donner un petit snack aux chiens au milieu de la nuit ! [Hiking on the Moon] Toutes ces courses sont des occasions idéales pour tester les produits Quechua ! Lesquels utilises-tu ? Rémy : J'utilise beaucoup tout ce qui est issu du ski nordique. J'ai toute la panoplie : des chaussettes aux sous-vêtements, en passant par les chaussures, au pantalon et à la veste. [Hiking on the Moon] Et quel est ton produit préféré ? Rémy : Sans hésitation, la veste Softshell Hybrid Forclaz 800 ! C'est le top du top. Lors des 3 premières épreuves de la Grande Odyssée, la veste et un sous-vêtement manche longue, m'ont suffit, même lorsque les températures étaient basses. Cette veste est chaude, coupe-vent, respirante et déperlante, donc même quand on a de la neige humide ou de la bruine, on peut l'emporter. Je l'ai systématiquement sur toutes les courses, et en fonction de la température je rajoute ou j'enlève des couches. DSC_0765-001 © Anne Barrachin

 © Anne Barrachin

Rémy Coste - Crédit photo LGO 3

© La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc

Rémy Coste - Crédit photo LGO 2

© La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE