9 astuces pour éviter les ampoules

COMMENT éviter les ampoules EN RANDONNée : les 8 conseils de nos experts 

Quel que soit leur niveau ou leur terrain de pratique, il y a quelque chose qui unit tous les randonneurs : la crainte de revenir de leur sortie avec des ampoules aux pieds. 

Découvrez notre interview croisée qui explique comment les éviter !

9 astuces pour éviter les ampoules

Les ampoules apparaissent généralement quand notre peau est fragilisée par des frottements, qu’ils soient causés par nos chaussettes, chaussures ou des corps étrangers. 
L’humidité (liée à la transpiration ou aux éléments extérieurs) peut aussi jouer un rôle car elle affaiblit notre peau qui est donc plus vulnérable à ces frottements. 
Mais alors, comment éviter les ampoules ? 
Pour répondre à cette question nous avons donné la parole à nos experts et randonneurs passionnés : Claire Sens, ingénieure essai terrain et ancienne podologue, Edward Roberts, chef de produit chaussures de randonnée et Julien Ettel, chef de produit chaussettes et semelles de randonnée chez Quechua.

1 - Quel est le premier réflexe à adopter pour éviter les ampoules ?

Claire :  “La première chose à faire c’est de choisir ses chaussures à la bonne pointure. Après on dit souvent qu’il faut faire attention à la première sortie avec des nouvelles chaussures. Mais en menant une étude on s’est rendu compte que 70% des ampoules apparaissent avant 5h de randonnée. Donc l’essentiel c’est simplement d’avoir le pied bien figé, le bon taillant et la bonne semelle pour limiter au maximum le risque d’avoir des ampoules.”

2 - On entend souvent dire qu’il faut choisir ses chaussures une taille au-dessus de sa pointure habituelle, est-ce que c’est bien ?

Edward : “Il n’y a pas de règle. Certains randonneurs vont vous dire qu’ils prennent toujours la taille au-dessus et que ça marche très bien pour eux. Pour d’autres ça ne fonctionnera pas. L’essayage c’est vraiment ce qui va vous orienter vers la bonne chaussure.”

Claire : “Oui cela dépend des habitudes de chacun. On entend aussi parler du pied qui gonfle pendant l’effort. Mais aujourd’hui on a aucune preuve scientifique de cela. Finalement c’est propre à chaque personne, en fonction de sa sensibilité. Certains ont les pieds qui chauffent plus vite, d’autres auront un pied plus grand que l’autre. Donc le conseil à donner c’est : essayez vos chaussures de randonnée !”

3/ Un bon laçage permet-il de prévenir l’apparition des ampoules ?

Claire : “Oui et il est même primordial ! Pendant la randonnée votre pied doit bien être maintenu. Sur certaines chaussures le laçage sera différent si on est en montée ou en descente. En descente, n’hésitez pas à serrer plus fermement vos chaussures.”

9 astuces pour éviter les ampoules

Est-ce si important de choisir une chaussette de randonnée (plutôt qu’une chaussette de sport classique) ?

Julien : “ Ce qui différencie une chaussette de randonnée d'un autre sport c'est la protection du pied. 
Les chaussures de rando sont plus rigides que les autres sports il est donc important de protéger le pied des frottements notamment. 
Le maintien est aussi une fonction attendue pour éviter les plis ou de perdre sa chaussette. C’est pour cela que nous utilisons des bandes de maintien en élasthanne jusqu'à avoir des structures 100% élastiques et morphologiques (pied droit /pied gauche). 

Pour finir, et c'est peut-être même le plus important, ce sont également les matières qui changent. Une chaussette de sport doit permettre d'évacuer l'humidité du pied. L'humidité sur le pied accélère le risque d'ampoule. nous avons questionné des randonneurs et l'étude à montré que dans 30% des cas d'ampoule le problème venait d'une chaussette non adaptée.”

Claire : “ Ce qu’il faut garder en tête c’est qu’une ampoule c’est comme une brûlure au 3e degré. Elle va apparaître plus rapidement s' il y a un terrain humide. Les chaussettes de randonnée sont conçues avec des matériaux qui permettent d’éviter cela.”

5 - Et la semelle de randonnée ?

Edward: “ Changer de semelle permet de retrouver une sensation de moelleux, d’amortie interne. Elle permet aussi de stabiliser le pied, et ça c’est très important pour éviter le frottements et les ampoules”.

Julien : “ En fait si vous avez un trop grand degré de liberté de mouvement à l’intérieur de votre chaussure, votre pied va bouger. Et oui cela va générer de l’inconfort et du frottement. La semelle va réduire tous les jeux pour vous assurer un bon maintien.”

Claire : “Soyez vigilant par rapport au matériau de votre semelle. Si vous utilisez une semelle de ville en cuir lisse, plutôt qu’un produit technique spécifique à la randonnée, vous aurez forcément des frottements. Nos semelles de randonnée, comme nos chaussures et nos chaussettes, sont conçus spécifiquement pour cette pratique et elles permettent d’éviter les risques de la randonnée, comme l’apparition des ampoules”.

6 - Si on résume, pour éviter les ampoules il faut soit une bonne chaussure, une bonne chaussette ou une bonne semelle de randonnée ?

Julien : “ Non ce qu’il faut c’est bien la combinaison des trois. Vous pouvez avoir la meilleure chaussure du monde, si votre chaussette n’est pas adaptée à la randonnée et qu’elle évacue mal l’humidité, vous aurez des ampoules. Si vous mettez une semelle qui maintient mal le pied, même dans la meilleure chaussure du monde, il y aura aussi des jeux à l’intérieur de la chaussure qui vont créer des frottements et donc l'apparition d’ampoules.”

Edward : “ Ce sont trois produits complémentaires , un triptyque qui permet de maximiser vos chances de confort en randonnée.”

Claire : “ Et ce sont trois produits qui sont testés ensemble, en laboratoire puis validés sur le terrain adapté à sa conception, par des pratiquants. Par exemple, une chaussure conçue pour faire 8 km, on fait le test sur 8 km, avec les chaussettes et les semelles adaptées.”

7 - Une dernière astuce, un dernier conseil d’expert ?

Julien : “ Si vous sentez la moindre gêne due à la présence d’un corps étranger (cailloux, sable, écorce...) arrêtez-vous et retirez vos chaussures pour vous en débarrasser. En fait une ampoule c’est un point dur, avec un frottement répétitif dessus. Et derrière ça on a des facteurs aggravants : un grain de sable, de l’humidité, de la chaleur. Alors il faut garder vos pieds propres et secs et s’équiper avec des produits techniques adaptés à la randonnée. Et enfin prenez soin de vous. On sous-estime parfois notre état de fatigue, notre alimentation. Tout ça joue un rôle sur la transpiration et donc sur l’apparition des ampoules.”

Claire : “Et faites sécher vos chaussures entre deux utilisations. C’est primordial pour lutter contre l’humidité !”

8 - Et si malgré tout ça on a quand même des ampoules ?

Claire : “Certains randonneurs ont beau avoir les meilleures chaussures, chaussettes et semelles du monde, ils ont quand même des ampoules. C’est comme ça, on est pas tous égaux face aux ampoules... Si malgré tous ces conseils vous restez sujet aux ampoules, vous pouvez essayer les crèmes anti-ampoules qui limitent les irritations dues aux frottements. Mais pensez toujours à tester si elles vous conviennent avant de vous engager dans une longue sortie ! ”

Julien : “ Les bains de pieds à base de jus de citron c’est assez répandu chez les randonneurs et ça fonctionne bien aussi. Ils vous permettront d’épaissir votre peau pour qu’elle se fragilise moins vite.”

9 astuces pour éviter les ampoules