regles-de-la-randonnee

Randonnée : quelles règles du jeu ?

(73) 57
Déposer un commentaire

Essai, pénalités, balles de match… Vous connaissez par cœur les règles du tennis ou du rugby. Et la rando dans tout ça ?

Bien qu’il n’existe pas de règles du jeu universelles à proprement parler, de grands principes régissent l’activité et chaque espace peut aussi voir appliquer son propre règlement.

 

Découvrez ou révisez les 8 règles de la randonnée :

1/ Rester sur les sentiers

Nombreuses sont les motivations à sortir des sentiers mais rappelons qu’en restant dessus vous évitez de piétiner les différentes espèces de plantes, et de participer à l’érosion précoce du terrain.

Si vous traversez des propriétés privées pensez bien à refermer les clôtures ou barrières que vous avez ouvertes pour éviter que les troupeaux ne s’échappent.

erosion-precoce-sentiers-randonnee
2/ Gérer ses déchets 

Afin de préserver votre territoire de pratique, tout ce que vous apportez doit repartir avec vous ! Misez sur des pochettes ou sacs ultras light et compacts pour ramener vos déchets facilement et proprement. 

 
3/ Tenir les chiens en laisse… Et parfois même, savoir les laisser se reposer à la maison

Achiens-randonnee-interdictionsfin de ne pas risquer de blesser certaines espèces ou perturber leurs cycles de reproduction, il est recommandé de tenir les chiens en laisse.

Selon le degré de sociabilité de votre chien, cela sera également apprécié des autres randonneurs, notamment ceux qui auraient laissé trainer leur sandwich à portée de museau durant la pause, ou ceux qui pourraient craindre les chiens. 

Renseignez-vous, certains espaces (tels que les Parcs nationaux ou Réserves naturelles) ne tolèrent pas la présence de chien même tenus en laisse ; attention aux amendes ! 

 
4/ Pratiquer une cueillette responsable

Il est strictement interdit de ramasser les espèces protégées. Pour les autres espèces, il faut rester raisonnable, les randonneurs suivants apprécieront de profiter des paysages en fleurs...

Concernant les champignons l'ONF rappelle qu'il est toléré de les ramasser pour la consommation familiale mais que le commerce est strictement interdit.

Côté fruit, seuls ceux tombés à terre peuvent être ramassés. Pour les myrtilles : attention, les peignes ne sont plus tolérés dans certains départements, pensez à vous renseignez auprès de l'Office du Tourisme local.

Là encore attention aux amendes qui peuvent aller jusqu'à 750€...

 
5/ Ne pas toucher ou nourrir les animaux

Certains animaux peuvent paraitre peu farouches voir abandonnés s'ils sont jeunes. Mais en les touchant vous risquez d'altérer leur odeur et encourrez le risque qu'ils soient ensuite rejetés par leurs parents.  

En nourrissant la faune sauvage vous modifiez son comportement naturel, et risquez de la rendre dépendante voir de crée des comportements agressifs à l’égard des humains. Dans certains parcs américains par exemple, il n'est pas rare de voir des écureuils venir voler dans les sacs des randonneurs.

En résumé, la faune sauvage doit seulement être observée pour rester à son état « sauvage ».

 
6/ Respectez les autres pratiquants 

Vtt, promeneurs à cheval, chasseurs, randonneurs… Nous cohabitons tous sur les sentiers. Evitons de faire trop de bruit pour laisser chacun profiter de la nature, et restons cordiaux pour passer un bon moment dehors.

 
7/ Vérifier la réglementation avant de faire du feu

feu-de-camp-randonnee

Faire griller innocemment des chamallow peut se transformer en vrai danger selon les localités et les périodes de l'année... Vérifier toujours la règlementation en cours.

Si possible essayez au maximum de capitaliser sur les emplacement déjà utilisés par d'autres randonneurs, pour ne pas multiplier les traces dans le paysages. 

 

 

8/ Nettoyer ses semelles...

Un conseil "bonus" qui peut paraître surprenant... Mais sans le savoir, nous pouvons nuire à la biodiversité en transportant sous nos semelles des graines ou des bactéries venus d’autres milieux, notamment après un séjour à l’étranger.

 

À ces règles de respect des espaces s’ajoutent aussi des recommandations de sécurité personnelle pour partir en toute sérénité, cliquez ici pour les réviser !

Et vous quels sont vos règles du jeu ? 

Margaux
Responsable relation clients
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaires

Bonjour,

C’est toujours instructif de lire les conseils sur son activité sportive favorite. On y apprend ou on est conforté sur les meilleures pratiques et à l’inverse les choses à proscrire ou à éviter.

On sent bien que ces conseils sont émis par quelqu’un d’expérience.


Bonnes recommandations notamment concernant la gestion des déchets. Encore beaucoup de boulot à faire pour que certains "randonneurs" ne confondent pas chemins avec poubelles...


Adepte des randonnées en Allemagne, la Forêt-Noire est notre destination préférée située à 30' de Strasbourg. Les Vosges représentent 2 heures de route en moyenne.

Les règles de courtoisie et de sécurité y sont respectées naturellement. Les animaux en laisse accompagnent leur maître. Personne ne s'aventure en dehors des sentiers balisés, et les cueillettes sont interdites autant pour les fruits au sol que pour le raisin des vignobles locaux.

On y trouve des restaurants et "Hutte" qui servent de la cuisine chaude et très variée de 11h à 22h, tous les jours, avec un accueil aimable et distingué : les prix pratiqués sont raisonnables. Il y a des idées à puiser chez nos voisins qui allient savoir-faire et savoir-être.

Bougez les amis, le plaisir de la marche est à votre porte les Strasbourgeois ; vos yeux se réjouiront du spectacle multicolore actuel dans le vignoble d'Oberkirch et du paradis du Renchthal qui se répand à 360° sous vos pieds. La Hornisgrinde vous appelle depuis sa tour au loin en passant par le Mummelsee.

Vos voisins allemands cherchent à vous fidéliser ...mais soyez courtois et disciplinés.


Partir bien équipé avec des chaussures adaptées au terrain ainsi qu'un vêtement chaud type doudoune et un vêtement de de pluie .

Une carte IGN et une boussole sont indispensables .

Prévoir aussi une petite trousse de de secours


Quand je dors en pleine nature, j'utilise du matériel de bivouac aux couleurs discrètes afin de rester dans les tons naturels pour éviter de perturber les couleurs de l'environnement dans lequel je suis et ainsi ne pas perturber la faune sauvage, autre avantage cela me permet aussi de pouvoir l'observer plus facilement.


Ces règles ne concernent que le savoir-vivre, ce serait utile de rappeler aussi les éléments de sécurité.


Bonjour,


Tout à fait, vous avez raison, n'hésitez pas à cliquer sur la phrase en orange dans la dernière ligne : "À ces règles de respect des espaces s’ajoutent aussi des recommandations de sécurité personnelle pour partir en toute sérénité !" Il s'agit d'un lien vers notre article sur les règles de sécurité : https://www.quechua.fr/conseils/randonnee-en-toute-securite-vos-gestes-s...


Bonnes révisions :)


Margaux - Quechua


Vérifier les secteurs et jours de chasse !!


Bonjour Elisabeth,


Merci pour ce rappel, j'ajoute un lien vers notre article sur le sujet : https://www.quechua.fr/conseils/guide-des-bonnes-pratiques-pour-profiter...


Bonnes randonnées !


Margaux - Quechua


Merci pour cet article très intéressant.

Animateur fédéral et formateur d’animateurs à la Fédération Française de Randonnée cet article correspond réellement et concrètement à notre «discours» lors des formations

Nous avons vraiment un bout de chemin à faire ensemble.

Merci à vous


Pages
HAUT DE PAGE