orage-montagne-reflexes-reaction

Orage en montagne, que faire?

(114) 51
Déposer un commentaire

L’été c’est bien sûr la saison pour profiter de la montagne en randonnée mais c’est aussi la saison des fortes chaleurs et par conséquent la période des orages !

Joël Roux, accompagnateur en montagne nous donne les bons gestes à adopter en cas d’orage en montagne. Le ciel de montagne est capricieux et vous réserve parfois de drôles de surprises. Tous les randonneurs ont rencontré ce fameux orage d'été surprenant, violent, imprévisible  et potentiellement dangereux.  

 

Comment peut-on prévoir l’orage en montagne ?

L’été c’est bien sûr la saison pour profiter de la montagne mais c’est aussi la saison des fortes chaleurs et par conséquent la période des orages. Le principal souci est la rapidité avec laquelle l’orage arrive sur vous, le temps en montagne change très rapidement sans que l’on ait le temps de réaliser. Apprenez donc à être vigilants et observez l’environnement autour de vous. Il est conseillé de consulter les prévisions météo locales et d’observer le ciel régulièrement. Vous pourrez repérer les signes souvent annonciateurs d’un orage par la présence de nuages de grande hauteur à base noire.

Très souvent c’est en fin de journée que la menace sera la plus forte mais cela n’exclut pas une mauvaise surprise à la mi-journée.

 

Quels sont les dangers de l’orage en montagne ?

Certes ce peut être beau, impressionnant et spectaculaire mais attention quand même. Outre le débordement des rivières, les chutes de pierre, la chute rapide des températures et la grêle, le danger principal est celui d’être frappé par la foudre. Plusieurs cas de randonneurs touchés par un éclair sont recensés chaque année.

 

En cas d’orage, où peut-on s’abriter ?

La question serait plutôt : quels sont les endroits à éviter ? Surtout essayez de ne pas être sur une arête, crête ou sous un arbre isolé où vous allez faire point culminant. Ensuite ne cherchez pas à vous mettre à l‘abri sous un arbre ou bloc rocheux. Éloignez-vous aussi de tout point d’eau, lac, rivières, ruisseaux,…car l’eau est conductrice d’électricité

 

Que faire pendant la durée de l’orage ?

Déposez tous vos objets métalliques comme vos bâtons de marche et éloignez-vous en. La bonne position est « accroupi », (pieds serrés, bras autour des genoux, tête posée sur les genoux) sur votre sac à dos, ou n’importe quel isolant sans que vos pieds ne touchent le sol. Si vous êtes en groupe laissez de la distance entre chacun. Enfin  restez calmes et patientez jusqu’à l’éclaircie suivante pour poursuivre votre randonnée, les orages sont souvent intenses mais de courte durée.

 

Quels sont les équipements à avoir ?

orage-en-montagne-securiteQuand vous voyez arriver les gros nuages gris foncés annonçant l'orage ou dès les premières gouttes d'eau, mettez avant d'être mouillés vos vêtements de pluie afin d'être au sec car l'humidité est conductrice (compact et léger, le rain cut est un très bon allié pour les randonnées d'été).

Prévoyez aussi la baisse de températures et enfilez une couche chaude sous vos vêtements imperméables (compréssible et stockable dans son pochon la doudoune X-light peut vous accompagner facilement). 

Enfin, pour éviter que les affaires à l'intérieur de votre sac ne soient mouillées vous pouvez le recouvrir d'une housse anti pluie ou revêtir une cape de pluie à la place de votre veste imper.

Sur un trek de plusieurs jours où la météo est plus difficile à anticiper, pensez à ranger vos affaires à l'abri dans des pochettes imperméables. Les distances parcourues sous la pluie pouvant sembler plus longues, vous pouvez également prévoir un surpantalon imperméable.

Voilà vous êtes prêts, nous vous souhaitons un bel été en montagne !

Margaux
Responsable relation clients
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaires

Je retrouve des éléments appris au fil de mes randonnées et des conseils de montagnards plus aguerris. Merci de les prodiguer dès le début de cette passion aux nouveaux adeptes. Que cela leur réserve longtemps que le meilleur de cette pratique sportive et spirituelle de l'apprentissage de l'humilité... Au plaisir de vous relire. M.c&j


tres bons conseils bravo et merci


Ahh oui je confirme...!!! Et apres on repart...;-))


Je suis étonnée de votre conseil : s'isoler du sol sur le sac à dos. Il me semble que les chaussures de montagne, semelles épaisses en caoutchouc devraient suffire !


Ce sont de bons conseils, mais malheureusement on voit des randonneurs " du dimanche" partir sous-équipés même si des orages sont prévus.

Donc, d'abord bien s'équiper, puis espérer suivant l'endroit où l'on se trouve, ne pas être touché par la foudre....


infos utiles


entendre "les abeilles" est un excellent signe qu'un précurseur de décharge est en cours de constitution. Eloigner le plus possible piolet, bâtons, crampons et équipements métalliques.


Le but est de s'isoler du sol, car le "précurseur" cherchera le chemin le plus facile pour réaliser le contact avec le sol.


Par ailleurs, en cas de pluie il manque toujours dans tous les magasins de sport une veste de pluie pouvant couvrir le sac à dos. Le poncho est trop long et ne sert à rien lorsqu'on a un sur-pantalon. Il se gonfle avec le vent et masque les pieds ! Or la pluie passe entre le dos du randonneur et le sac à dos, même protégé par un couvre sac. Les bretelles du sac, mousses, renfort, dos respirant etc sont mouillés et le randonneur a souvent trop chaud sous une veste imperméable.

En fait, un "mini poncho" ou "mini cape de pluie" capable de couvrir le sac et le randonneur jusqu'à la taille, serait très utile.


De même lors de randonnées hivernales raquettes ou crampons, il n'est pas judicieux de couper le vent de face par une veste polaire ou autre coupe vent qui tiennent trop chaud dans le dos. Il manque un "vêtement de devant" couvrant la poitrine.


Je sais que ceci n'est pas en rapport direct avec l'orage, mais l'équipement en cas de pluie. C'est l'occasion pour moi de faire remonter cette information.


Merci pour vos conseils.


Étanchéité de vos 'rain-cut' sous 1 h ou 2 de gros orage avec pluie violente ? 'J'en donne pas vraiment cher' !!

Va pour une averse, mais là il est question d'orage en montagne !

La cape de pluie (en sus de la veste imper !?), oui et surtout en position statique !

L'isolation du sol : non pas tant pour être protégé d''un impact direct (?) mais bien pour tenter d'éviter une propagation de ' l'onde électrique' dans le corps suite à un impact de foudre proche ! (enfin c'est ce qu'il m'a toujours semblé !)


Sous l'orage, outre vos qq conseils somme toute bons à prendre, je recommande aussi de mettre une dose de ... chance dans votre sac à dos ! La montagne est vaste, la foudre frappe 'au hasard'.


Bonjour Robert,

Merci pour votre commentaire. Pour information nos rain-cuts sont testés sous 60 litres d’eau / m² / heure pendant 2 heures. Un orage est souvent brutal et de courte durée donc en protection d'appoint cela devrait suffir :-)

Vous avez tout à fait raison concernant l'isolation du sol. Enfin Il est sûr aussi qu'un peu de chance aide toujours mais connaitre les bons réflexes aide aussi.

Bonne journée

Clothilde


Utile pour la débutante que je suis. Mais si vous indiquez très bien où ne pas se réfugier, si j'ai bien compris, il faut rester en plein air, en espace dégagé et accroupi.

Bravo à ces rubriques, poursuivez !


Pages
25,00 €*
4.54 / 5 104 avis
    • 25,00 €*
    • 25,00 €*
    8,00 €*
    4.45 / 5 255 avis
      8,00 €*
      4.42 / 5 65 avis
        HAUT DE PAGE