Comprendre les diférents indicateurs de mesure de l'imperméabilité des tentes

(16)

Quelle différence d'imperméabilité entre une tente présentant un tissu imperméable à "2000 mm de colonne d'eau", et une tente qui passe le test douche de laboratoire à 200 litres d'eau par heure et par m² ?
 

D'un côté on revendique l'imperméabilité d'un tissu, de l'autre on prouve l'imperméabilité d'une tente entière.

En effet, vous pouvez faire une tente avec des fuites multiples par les coutures et les ouvertures mal conçues avec un tissu qui dépasse 10.000 millimètres de colonne d'eau et une tente parfaitement imperméable avec un tissu autour de 1.000 millimètres.

C'est ce que nous vérifions depuis des années en utilisant notre douche de laboratoire pour vérifier l'étanchéité de nos tentes (et celles des autres !).

Les mm de colonne d'eau, ou mm schmerber, ne sont donc pas un bon indicateur pour mesurer l'imperméabilité d'une tente... ils mesurent seulement l'imperméabilité du tissu.

Les tentes Quechua sont conçues et développées pour interdire tout passage d'eau par les coutures, les rabats, les ouvertures, les zips... Leur imperméabilité est testée et validée en laboratoire. Ces tests ont pour but de démontrer l'imperméabilité de l'ensemble de la tente, pas seulement du tissu constituant son double-toit.

Les tentes sont placées sous une douche déversant 200 litres d'eau par heure et par mètre carré, pendant une durée de 4 heures. Cette intensité de pluie correspond à deux fois celle d'un orage en Europe, pendant 4 heures ; et nos tissus de tente sont à 2.000 mm minimum. 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE