securite-randonnee-chasse-foret

Guide des bonnes pratiques pour profiter des sentiers en période de chasse

(9) 7
Déposer un commentaire

Nous avons tardé à traiter ce sujet d’actualité, car la cohabitation entre chasseurs et randonneurs fait parfois débat… Bien que beaucoup de chasseurs soient aussi randonneurs.

Notre volonté n’est pas de faire polémique ni de prendre parti pour ou contre la pratique ; mais simplement de réviser les basiques pour profiter des sentiers en toute sécurité et cordialité cet automne.

Rappelons avant tout que nous traitons ici de chasse encadrée par un permis, régissant les espèces et le nombre d’individus à chasser ; pour assurer la gestion durable de la faune sur un territoire donné (et non de braconnage).

 

Focus sur 4 bonnes attitudes à adopter dès septembre :

1/ Être visible

Rester sur les sentiers où vous serez plus facilement identifiable et portez des vêtements ou accessoires bien visibles (bonnets, sacs...) ; éviter plutôt les kakis ou marrons, et optez pour des coloris vifs.

                    tenue-randonnee-sport-femme  vetements-randonnee-nouvelle-collection

Si vous n’avez pas de tenues adaptées, une chasuble peut aussi dépanner.

Si vous avez un chien, il est recommandé de le tenir en laisse.

2/ Tenir compte des panneaux

Les battues sont souvent signalées par des panneaux. Si vous en croisez respectez les indications précisées : faire un détour, faire silence, attendre la fin de l’action en cours etc.

3/ Echanger avec les chasseurs

La meilleure option si vous croisez des chasseurs, est de vous renseignez auprès d’eux sur la zone chassée, les actions en cours et la conduite à tenir. Vous assurerez ainsi un maximum de sécurité pour tous, sans déranger l’action en cours ni vous empêcher de randonner pour autant.

4/ Respecter les battues

Elles ne durent généralement pas toute la journée.

L’idéal est d’éviter de les traverser mais si vous devez le faire, rassemblez le groupe pour avancer ensemble en restant sur le chemin. Manifestez-vous en amont et mettez-vous du même côté que les chasseurs. Eviter de vous arrêter en cours de route (la pause sera plus sympathique quelques mètres plus loin) et essayez de respecter au maximum le silence.

N’hésitez pas à nous partager vos conseils personnels (en toute bienveillance) pour enrichir la communauté... Et profitez bien des couleurs d’automne !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour en savoir + :

Retrouvez les dates d’ouverture de la chasse par région sur le site de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Margaux
Responsable relation clients
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaires

Juste un petit complément par rapport aux texte sur les relations entre randonneurs et chasseurs : sans vouloir s’approprier la nature, il serait sans doute utile de préciser qu’hors mis les sentiers de randonnées et chemins communaux, les chasseurs pratiquent souvent sur des territoires avec des baux de chasses signés et enregistrés ; de ce fait, les territoires ne peuvent être traversés sauf assentiment des détenteurs du droit de chasse.


Bonjour,

Lorsque j'organise des randonnées , en période de chasse, je me rapproche toujours de la Fédération Départementale des chasseurs à qui je demande de me communiquer les coordonnées des Présidents de sections de chasse concernés par mon itinéraire. Ensuite, j'adresse à ceux-ci une carte avec les heures de passages, tous les 5 km .

J'ai toujours eu un très bon retour des Présidents qui évitent de chasser là où nous passons.

La sécurité avant tout et notre responsabilité pouvant être engagée en tant qu’organisateur, nous imposent de nous conduire ainsi.


Selon les communes, les forêts et les fédérations de chasse, le planning des jours de chasse sont affichés sur leurs sites, en mairie ou au pied des forêts. Se renseigner à l'avance permet de ne pas être surpris au dernier moment...

La forêt publique appartient à tous alors partageons là.


c'est vrai que nous avons un peu peur, lorsque la chasse est autorisé, mais noue essayons de nous faire voir et demander au chasseur que nous voyons, si nous pouvons continuer ou pas!!!!! et nous mettons des couleurs un peu vive, casquette rouge, tee shirt de couleur vive, et parlons un peu fort, pour nous signaler!!!!!!!!! un peu de respect de part et d'autre et pour le moment pas de pb.


Bonjour, Je suis randonneur et chasseur, président d'une ACCA. Le 1er des points,c'est de toujours se dire bonjour.

Je ne suis pas d'accord lorsque vous dite de faire silence, la place est à tout le monde. Les panneaux sont positionnés pour informer, pas pour demander aux randonneurs se ramper pour passer. Il faut se signaler, OK pour les vêtements fluo ou de couleurs vives.


Merci beaucoup pour votre partage Patrick


Hello,


Merci margaux d'aborder ce sujet délicat :


Etant viieux randonneur , même en dehors des périodes de chasse, les indigènes ou otoctones (c'est selon suivant la racine grecque ou latine) se croiennt chez eux, dans leur fôrêt, sur leurs terres, tous permis. C'est comme si vous marchiez sur leur paillasson sans leur demander la permission voir "l'autorisation".

Cette mentalité, profondément ancré dans les moeurs paysannes, persistent aujourd'hui plus encore, considérant que la transhumance des vacanciers l'été avait assez durée, et que la période de chasse était 'chasse gardée'. c'est à dire seulement." toléré" aux visiteurs contemplatifs de la nature (forêts, prairies, etc.). Cet état d'esprit n'est pas un problème de saison, mais de caractère permanent.

Si par le fait, comme vous disiez, qu'il y a des chasseurs-randonneurs, ce n'est malheureusement pas la majorité.

Je crois que le dialogue, le respect mutuel, le partage & l'échange stimulera l'éveil des consciences, qui, jusque la n'ont jamais vu la mer!


HAUT DE PAGE