Farter ses skis

(1)

Conseils pour bien entretenir votre matériel de ski nordique. Avec Laurent, responsable de l'atelier skis du magasin de Domancy au siège international de Quechua.
 

Tout d'abord, il est important de savoir qu'il existe globalement 3 techniques de pratique du ski de fond :

- le ski de balade, que l'on pratique avec des skis larges, dotés d'écailles. Celles-ci empêchent de reculer dans les montées ;

- le ski de performance, que l'on pratique avec des skis plus fins, en skating (technique du pas de patineur) ou en alternatif (en suivant les traces réalisées dans la piste).

Evidemment, l'entretien de ces skis ne se fait pas de la même façon, il faut utiliser des produits différents.

Les conseils pour tous les types de skis

Le signe à connaître, c'est la semelle blanche. Quand la semelle de vos skis vous apparaît un peu blanche, c'est qu'il est temps de la farter.

Le fart est la substance que l'on applique sur la semelle des skis afin d'améliorer leur glisse sur la neige. La tenue du fart sur la semelle dépend de nombreux paramètres : qualité de la neige, hygrométrie, température de la neige... Ils sont très variables.

Raclage

Farter des skis à écailles

Pour la pratique du ski de fond en loisir, il est plus simple de privilégier des farts synthétiques, en bombe ou en stick, voire en lingettes. C'est facile à utiliser et cela améliore suffisamment la glisse sur la partie sans écailles du ski. On ne farte pas la partie écaillée des skis, au risque de boucher les écailles et donc de diminuer l'accroche qu'elles offrent.

Brossage 

Farter des skis de skating

Pour ce qui est du skating, on recherche la performance de glisse uniquement. Pour obtenir cette glisse, la première étape indispensable pour un ski, même neuf, est l'imprégnation. Lors de cette opération, on gorge la semelle de fart en alternant un fartage chaud et un fartage froid. La semelle est nourrie en profondeur. On peut faire une imprégnation en début et en fin de saison pour une meilleure protection de la semelle.

Une fois cette opération réalisée, une fois la semelle brossée et les rainures vidées sur surplus de fart, on passe une couche de fart de glisse.

Fartage 

Farter des skis pour l'alternatif

Tout comme pour les skis de skating, il faut faire réaliser une imprégnation des skis avant d'y apposer du fart. Du fart, ou plutôt des farts. Car, si l'on passe du fart de glisse sur les zones avant et arrière des skis, on applique également un fart de retenue sur la zone de poussée sous le pied (zone d'environ 65 à 75 cm).

Stockage et entretien

Tout d'abord, il est important de noter qu'il vaut mieux éviter de stocker des skis de fond mouillés, surtout s'ils ont subi des chocs. En effet, l'eau pourrait s'infiltrer dans le ski et en déformer la structure.
Ensuite, il ne faut pas attendre pour faire réparer une semelle abîmée. Les trous sont autant de détails qui limitent la glisse.

Enfin, il ne faut pas stocker les skis serrés l'un contre l'autre. A la longue, cela risque de modifier le cambre des skis. Des skis de fond doivent donc être entreposés contre un mur, l'un à côté de l'autre, dans un lieu tempéré.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE