Comment prévenir les effets de l’altitude ?

Si vous partez à l’assaut des sommets le manque d’oxygène risque de vous faire souffrir, voici nos conseils pour en prévenir les effets et éviter ainsi le “mal des montagnes”.

Celui-ci est la conséquence de la baisse du taux d’oxygène dans l’air, sur votre organisme. Pour pallier ce manque d’oxygène l’organisme doit augmenter sa quantité de globules rouges dans le sang améliorant ainsi la circulation de l’oxygène dans le corps. Les premiers jours en altitude entraînent souvent donc hyperventilation, maux de tête et des difficultés à réaliser le moindre effort.

Il convient alors de prendre le temps de s’acclimater. En quelques jours, le corps lance la production de globules supplémentaires et le corps retrouve sa vitalité.

Si les symptômes persistent mieux vaut redescendre à une altitude plus confortable.

HAUT DE PAGE