Comment choisir vos bâtons de randonnée ?

Pour vous aider à choisir les bâtons de randonnée qui correspondent le mieux à vos besoins et à votre type de pratique, nous vous proposons de passer ce produit à la loupe. Voici donc les éléments à prendre en considération pour faire le bon choix.

 

Le poids :

Il s'agit d'un critère clé. Plus votre bâton sera léger, plus il sera maniable et moins vous dépenserez d'énergie. C'est la matière dont il est constitué qui va déterminer son poids. Pour une pratique occasionnelle voire régulière, un bâton en aluminium sera suffisant, alors que pour des randonnées plus intensives ou si vous êtes à la recherche d'un bâton rigide et léger, optez plutôt pour le carbone.

 

Le nombre de brins :

On appelle brin le nombre de parties qui compose le bâton. Plus un bâton à de brins, plus il est compact une fois replié. En règle général, vous aurez le choix entre 2 ou 3 brins. C'est la longueur pliée du bâton qu'impose son stockage ou son rangement qui va conditionner votre sélection. Pour les randonnées comportant de nombreux passages nécessitant d'attacher vos bâtons à votre sac, comme par exemple des passages d'échelles, privilégiez des bâtons 3 brins.

 

Le système de réglage :

Indispensable pour vous garantir un bâton adapté à votre taille et au terrain sur lequel vous randonnez, ce critères est très important. Il existe deux systèmes de réglage. Le clip, aussi appelé bloqueur externe, est le plus facile et le plus rapide à manipuler. Il est également très sécurisant dans la mesure où vous pouvez voir très rapidement si votre bâton est bien bloqué. Quant à la vis, système de réglage interne, il est un peu difficile à prendre en main de prime abord mais est plus léger. Vous aurez tendance à vouloir serrer très fort la vis pour être sûr qu'elle ne se desserre pas, mais il ne faut pas la visser avec excès, en utilisant des outils par exemple, au risque de ne plus pouvoir la dévisser par la suite.

 

La poignée :

Intéressez vous tout d'abord à la matière de la poignée. Le plastique a l'avantage d'être bon marché et très rigide. Il conviendra pour un usage occasionnel à régulier, car il reste assez lourd et son confort n'est pas optimal si vos mains viennent à transpirer. La mousse, qui est un peu plus moelleuse, ainsi que le liège seront plus adaptés si vous randonnez régulièrement ou de façon intensive. Ces modèles absorbent la sueur et garantissent donc une bonne préhension malgré la transpiration. Il faudra en revanche être vigilant sur leur lieu de stockage. Si vous laissez vos bâtons dans votre garage par exemple, les souris pourraient venir grignoter vos poignées en mousse ou liège.

En parallèle de la matière, la forme de la poignée va également jouer sur votre confort. Il existe des modèles droits et plus ou moins lisses, et d'autres plus ergonomiques où la forme de la main a été moulée pour une meilleure prise en main.

Enfin, sur certains bâtons vous trouverez des manchons, aussi appelés grips, placés juste en dessous de la poignée principale et rallongeant cette dernière. Ils permettent différentes positions de la main et trouvent toute leur utilité lorsque vous marchez en dévers.

 

Les dragonnes :

Les dragonnes ont deux fonctions. La première :  vous permettre de ne pas perdre vos bâtons ou de ne pas les poser à chaque fois que vous avez besoin de prendre une bouteille d'eau ou votre appareil photo. La seconde : vous apporter un appui dynamique pour vous servir à bon escient de vos bâtons. Ainsi, vous vous fatiguez moins et soulagez vos mains. Vous trouverez peut-être des modèles sur lesquels les dragonnes sont rembourrées, cela toujours dans l'optique d'un meilleur confort. Quant à la largeur de la dragonne, plus celle-ci est large et plus l'appui sera important.

Enfin, certains modèles moyens et hauts de gamme sont munis d'un système de clips vous permettant d'ajuster en un clin d’œil la taille de la dragonne, bien plus facile et rapide qu'avec une boucle de réglage standard.

 

La pointe :

Deux matières sont actuellement sur le marché : les pointes en acier, qui constituent un premier prix résistant mais qui s'usent rapidement et les pointes en tungsten plus résistant et qui dure plus longtemps. En d'autres termes, c'est l'intensité de votre usage ainsi que la typologie du terrain qui vont conditionner le choix de votre pointe.

 

La rondelle :

Ici, c'est la saison qui va impacter votre équipement. Pour randonner l'été, sur l'herbe, chemins de terre, roche ou cailloux choisissez une rondelle de petite taille. Et quand viendra l'hiver, préférez une rondelle de taille plus grande pour éviter de vous enfoncer trop facilement si le terrain est meuble, comme de la neige fraîche par exemple. Les rondelles sont interchangeables, vous permettant donc d'avoir les mêmes bâtons été comme hiver. De trop grandes rondelles en été n'est pas conseillé car elles auraient tendances à se prendre dans les cailloux et risqueraient de vous faire tomber.

Lors de vos recherches et pour bien comparer les prix, vérifiez si les bâtons sont vendus à l'unité ou par paire.

 

Vous n'êtes pas tout à fait convaincu de leur efficacité ? Découvrez pourquoi marcher avec des bâtons.

HAUT DE PAGE