Comment bien préparer votre randonnée ?

Déposer un commentaire

Quelle que soit la saison, il est toujours très important de bien préparer votre randonnée : aussi bien votre équipement que votre itinéraire.

Cela devient d'autant plus essentiel lorsque vous souhaitez partir à une saison où le temps est plus changeant. Même s'il s'agit d'une randonnée à la journée ou demi-journée, une bonne préparation s'impose : point météo, choix de l'itinéraire et de votre matériel.

 

> Étudiez précisément la météo

Avant chaque sortie en montagne, il est important de regarder la météo dans le détail. Un grand soleil sur le point de départ de votre randonnée peut masquer un temps plus humide sur le trajet. Pour compléter les données basiques liées aux aléas du temps (pluie, brouillard, vent, etc.) et à la température, jetez un œil à l'heure du lever et du coucher du soleil.

Dès la fin du mois d'août, les jours raccourcissent et la nuit tombe bien plus rapidement que vous ne pouvez le croire, il est donc essentiel de prévoir un itinéraire qui vous permet d'être rentré avant la tombée de la nuit ou d'être équipé en conséquence.

 

> Choisissez le bon itinéraire...pour vous !

Partir sur les conseils d'amis pourquoi pas mais attention, veillez à ce que ces amis aient une forme physique similaire à la votre sous peine de vous retrouver en difficulté. Avant de partir, évaluez bien la difficulté du parcours, en regardant la distance à parcourir et le dénivelé, l'altitude, la présence de passages délicats. Dans le même temps prévoyez des lieux de pause, les refuges, gîtes etc... pouvant vous permettre de rester quelques heures ou la nuit en fonction de votre besoin. En anticipant leur présence sur votre itinéraire vous pourrez mieux gérer votre effort.

Plus que la distance, c'est le dénivelé qui fait la difficulté d'une randonnée. Une randonnée longue sur terrain plat présentera une difficulté moins importante qu'une randonnée plus courte mais avec un dénivelé important, donc attention le chemin le plus court n'est pas toujours le plus aisé.

Si vous avez l'intention de randonner sur plusieurs jours et de dormir en refuge ou dans un gîte, assurez-vous que ces derniers soient encore ouverts. De plus, certains refuges sont assez rudimentaires une fois la saison estivale passée et nécessiteront un équipement proche de celui du bivouac pour passer une bonne nuit, d'où l'importance de bien vous renseigner en amont. Enfin, si vous randonnez avec des enfants, privilégiez un terrain qui n'est pas trop glissant ou escarpé. Pensez par exemple aux sous-bois, qui vous permettront d'être moins gênés par la pluie et de remplir par la même occasion votre panier à champignons !

 

> Partez bien équipés

Ne partez jamais sans avoir au moins une carte et une boussole avec vous, d'autant plus que le balisage en automne ou en hiver n'est pas toujours en bon état et que la pluie ou le brouillard peuvent le masquer. Aussi, carte IGN, topoguide, GPS ou application de tracking de randonnée via votre smartphone doivent absolument trouver une place dans votre équipement. Et si vous n'êtes pas sûrs de savoir comprendre une carte IGN ou ne savez pas comment utiliser une boussole, voici deux articles qui devraient vous intéresser.

Quant à votre équipement, il se doit d'être adapté à la météo et au lieu de la randonnée Vous serez parfois confronté à un terrain humide et à de la pluie. Privilégiez donc des chaussures à la semelle crantée pour une meilleure accroche. Il vous faut également des vêtements respirants, chauds et de quoi vous couvrir en cas d'intempéries. Une paire de bâtons peut s'avérer utile, notamment pour vous aider à garder l'équilibre sur un sol glissant ou pour sonder un terrain marécageux.

Pour découvrir le bon équipement retrouvez tous nos conseils sur l'article randonner au sec.

Enfin pensez bien à emmener également : lampe, couverture de survie, eau et barres de céréales pour ne jamais être pris au dépourvu. Et bien sûr si vous faites une petite pause, veillez à ce qu'aucune trace de votre passage ne subsiste. Ainsi les randonneurs suivants pourront aussi profiter de la beauté des lieux et les animaux ne seront pas perturbés par des éléments étrangers à leur environnement.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE