randonnee-pieds-secs

Bien choisir ses chaussures pour randonner en hiver

(11) 8
Déposer un commentaire

En automne et en hiver, pour affronter la pluie, la boue et parfois même la neige ou la glace, il faut être bien équipé ! Suivez nos conseils sur les points essentiels pour être à l'aise sur tous les terrains et par tous les temps :

1- Vérifiez l'imperméabilité de vos chaussures

Que votre chaussure soit chaude ou non, elle ne vous sera d'aucune utilité si vous ne vous assurez pas qu'elle est imperméable. Chez Quechua le test d'imperméabilité se fait en mouvement : la chaussure immergée subit des flexions et 3 niveaux d'imperméabilité sont alors identifiables : 2000 flexions (environ 2h de marche), 4000 flexions (environ 4h de marche) et 8000 flexions (environ 8h de marche). Vous retrouverez cette information dans les caractéristiques techniques de la fiche produit, vous aurez ainsi une bonne idée de ce que votre chaussure peut supporter !

test-impermeabilite-chaussure-flexions

Si l'imperméabilité de vos chaussures s'est estompée au fil du temps, n'hésitez pas à  la raviver à l'aide d'un spray ré-imperméabilisant.

Et si vous avez de bonnes chaussures de randonnée mais qu'elles ne sont pas imperméables, vous pouvez utiliser des guêtres. Elles viendront les couvrir pour les protéger de l'humidité venant du dessus (pluie).

 

2 - Adaptez la chaleur à votre effort

Attention vos besoins en chaleur seront différents si vous êtes en mouvement ou à l'arrêt, choisissez donc vos chaussures et vos chaussettes en fonction de l'intensité de votre activité.

Une chaussure trop chaude lorsque vous randonnez c'est l'assurance de transpirer et d'avoir les pieds mouillés, n'optez pas pour des chaussures trop chaudes pour un itinéraire à fort dénivelé ou une fois à l'arrêt vous aurez froid. Par ailleurs, avoir les pieds humides augmente le risque d'ampoules !

Concernant les chaussettes, une paire de chaussettes en laine vous permettra de gagner en confort et en chaleur. Lors d'effort intense, préférez les chaussettes chaudes et respirantes qui évacuent la transpiration, vous évitant ainsi d'avoir les pieds mouillés. (Et si vous emportez une paire en plus dans votre sac vous serez assuré d'avoir les pieds au sec toute la journée !)

 

3 - Assurez-vous de l'accroche de votre semelle

La semelle est importante pour isoler vos pieds du sol, mais pas seulement !

Une semelle trop lisse sur un chemin verglacé ou sur de la neige dure et la chute est presque assurée. C'est pourquoi la taille des crampons et la composition de la semelle sont des critères importants pour le choix de vos chaussures hiver. Des crampons prononcés (environ 5 mm) donneront à la semelle une meilleure accroche. Un composant souple sera plus adhérent qu'un composant rigide ! Les chaussures Quechua développées spécialement pour les terrains enneigés sont équipées de la technologie de semelles SnowContact. Leur composant et leurs dessins sont optimisés pour assurer une adhérence et une accroche maximale.

Si vos semelles sont trop lisses vous pouvez les équiper de crampons qui se positionnent sur la chaussure un peu comme des chaînes à neige sur des pneus !

Une paire de bâtons vous permettra également de mieux vous équilibrer.

Vous voilà bien équipé pour profiter de la tranquilité des sentiers en fin d'année !

 

Chaude, respirante, imperméable et dotée d'une accroche accrue, découvrez la chaussure Forclaz 500 Warm :

Et sa version enfant : Forclaz 100 Warm :

chaussures-neige-chaude-enfant_1       chaussures-neige-chaude-enfant

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Commentaires

merci pour vos conseils maintenant a moi de les mettrent en pratique


Bonjour.


Je suis un randonneur qui trîne sans arrêt dans la nature. Vos tests de flexion me font bien rire ! 5 km de marche dans une prairie détempée par une averse ou 2 km dans la neige-gadoue sont beaucoup plus significatifs, croyez-en mon expérience ! Aucune des chaussures modernes n'y a résisté, même le Gore-tex. Du coup, j'ai réussi à trouver des bonnes vieilles chaussures en cuir. Bien sûr, elles sont lourdes, bien sûr il faut les graisser régulièrement, bien sûr, il faut les "casser" quand elles sont neuves, mais ensuite, elles passent tous les tests haut la main !


Bonjour Monsieur,


Merci pour votre retour. Effectivement les chaussures sont bien malmenées en randonnée ! C'est pourquoi en plus de les tester en laboratoire, nous les soumettons à des tests terrain en conditions réelles avec plusieurs utilisateurs.


N'hésitez pas à devenir testeur vous aussi (à noter : les tests proposés sont determinés en fonction des tailles de prototypes disponibles) : https://fr.decathloncreation.com/page/be-a-tester-how-it-works


Bien cordialement.


Margaux - équipe Quechua


Merci pour ces précieux conseils.


Bonjour,

je fais du 35/36 en pointure, et la plupart de vos chaussettes font 35/38, ce qui est absurde,et beaucoup trop grand! pour un petit pied comme le mien.

Pourquoi ne pas revoir les tailles?


Sympa ces vidéo qui montre la partie cachée de l'iceberg

Client chez vous j'apprécie vos produits et merci de l'accebilité de vos tarifs

Sportivement

Phil


Bonjour,

Ces chaussures Forclaz 500 warm sont elles adaptées pour la marche avec des raquettes à neige ?


Bonjour Francis,

Tout à fait !

Bonnes randonnées hivernales

Clothilde


HAUT DE PAGE