FR
FR

Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?

Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?

Ah le camping, version 4 étoiles ou en pleine nature, quelle aventure ! Pour que tout se passe bien, mieux vaut maîtriser les fondamentaux. Si certains éléments se prêtent à l’impro, d’autres méritent un peu d’anticipation. Le choix de l’emplacement, par exemple.

Se faire déloger par la police à 4h du matin (#truestory) parce qu’on s’est laissé tenter par du camping sauvage ou prendre l’humidité parce qu’on n’a pas résisté à l’envie de se poser près d’un lac, ce n’est pas ce qu’on préfère. Mais, restons positifs, on a quelques conseils pratiques qui devraient vous éviter ce genre de désagréments. Quand on a les bases, le camping, ce n’est que du bonheur !

COMMENT CHOISIR SON EMPLACEMENT DE TENTE SUR UN TERRAIN DE CAMPING ?

C’est décidé, cet été ce sera camping en version 4 étoiles, bien équipé·e et tout confort, avec parc aquatique et club pour enfants. Avant de vous donner quelques recos pour installer votre tente sans vous planter, on vous partage une appli pour trouver le camping idéal. Celui qui correspond à vos vacances de rêve
Bonne nouvelle : ça vous fonctionne partout en Europe. C’est par ici.

Et maintenant, nos conseils pour être bien installé·e.

Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?
Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?

Règle n°1 : on évite l’entrée du camping, pour ne pas être dérangé·e par les allers et venues des autres campeur·se·s. La proximité avec les restaurants et les activités, souvent aux portes du camping, contribue aussi au bruit ambiant. Si on aime le silence, ce n’est pas la meilleure des places.

Règle n°2 : on jette un œil au voisinage. Si on vient pour se reposer, planter sa tente à côté d’une colonie de vacances ou d’une famille nombreuse n’est pas l’idée la plus appropriée. Pour ne pas râler parce que vos voisin·e·s sont trop bruyant·e·s, on vous conseille de demander un endroit au calme au moment de votre réservation.

Règle n°3 : avec ou sans branchement électrique ? La plupart des campings proposent des emplacements avec électricité. Si c’est essentiel pour vous, prenez soin de vous renseigner sur les disponibilités avant de réserver.

Règle n° 4 : on adapte la taille du terrain à sa famille. Vous êtes en famille et vos enfants ont sans doute envie de profiter d’un peu d’espace. Ils et elles vont sûrement se chamailler à cause de la proximité dans la tente (on préfère vous le dire 😁) alors mieux vaut prévoir un peu d’espace quand ils sont à l’extérieur.

Avec des enfants en bas âge, la proximité des sanitaires et un espace bébé est un autre élément à ne pas négliger. 15 minutes de marche, quand c’est la 12ème pause pipi de la journée, ça risque de vous lasser.

Règle n°5 : on n’oublie pas les bases, le sol et le soleil. En règle générale, les sols des campings sont adaptés. Ils sont plats, prêts à accueillir petites tentes pour duos ou grandes tentes familiales. Mais, rien ne vous empêche de faire le tour de l’emplacement pour vérifier que rien ne traîne avant de planter vos piquets. Ce serait dommage de dormir sur un gros cailloux.

En ce qui concerne le soleil, à vous de vous adapter à la météo. S’il fait très chaud, on installe sa tente sur un emplacement à l’ombre.

Ps : si vous vous posez la question de "Comment éviter la condensation de sa tente ?" c'est par ici 👈

Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?

Où poser une tente en bivouac ?

Avant de lancer notre série de conseils, on rappelle les bases : la différence entre le camping sauvage et le bivouac. Pour le premier, on installe un campement pour plusieurs jours, alors que pour le second, on prévoit généralement un arrêt d’une seule nuit.
Peu importe votre choix, camping sauvage ou bivouac, avant de partir, la bonne attitude est de se renseigner sur la réglementation du pays afin de savoir quelles pratiques sont autorisées et dans quel contexte.

Une fois qu’on est sûr·e d’être dans la légalité, voici quelques règles à appliquer.

Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?

Règle n°1 : si le pays où vous êtes en vacances autorise le bivouac ou le camping sauvage, assurez-vous tout de même de ne pas être sur une propriété privée ou un terrain protégé, même si vous êtes dans un parc naturel. Pour ça, en plus des éléments généraux sur le pays, pensez à bien regarder le site de la région ou de la commune. On n’a pas envie de vous faire paniquer, mais dans certains cas, les sanctions sont lourdes.

Règle n°2 : la qualité du sol est primordiale. Là, ce n’est plus la même chose que dans un camping. Il faut un peu d’observation pour trouver le terrain adéquat avant de planter les piquets de votre tente. Et quel est ce terrain idéal ? Un terrain plat, parce que dormir la tête en bas, ou rouler de droite à gauche parce que le sol n’est pas droit, c’est moyen. Il doit aussi être débarrassé des cailloux et branches qui pourraient gêner votre confort ou abîmer votre tente. C’est parti pour un brin de ménage avant l’installation. Et pour optimiser son hôtel en plein air : un tapis de sol ou un matelas léger et autogonflable. Oui, on n’a pas prévu d’emporter la pompe pour le gonfler !

Notre conseil : on commence à chercher son lieu pour dormir avant la tombée de la nuit.

Règle n°3 : méfiez-vous de l’eau qui dort. On vous recommande un endroit proche d’un point d’eau, mais pas trop. Pour plusieurs raisons : la possibilité d’une crue s’il pleut, la présence de moustiques, le risque de condensation dans votre tente, des troupeaux de bêtes qui s’abreuvent au petit matin. Il faut d’autres raisons pour vous convaincre que ce lac magnifique n’est peut-être pas le meilleur des spots ?

Et la plage ou le bord de mer ? On va encore faire les rabat-joie, on ne valide pas non plus cette option. Pourquoi ? Parce que camper sur la plage est interdit dans pas mal de pays, mais aussi parce que le sable s’infiltre partout. Et qu’on n’a pas vraiment envie de vous entendre râler parce que du sable est entré dans votre pyjama.

Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?
Comment choisir l'emplacement de sa tente en camping ?

Règle n°4 : la sieste à l’abri d’un arbre ? Ok, mais sans votre tente. Pour deux bonnes raisons. La première le risque qu’une branche atterrisse sur votre tente s’il y a du vent. La seconde : la résine, notamment celle des pins, n’est pas la meilleure amie de votre tente.

Un autre conseil : si vous n’aimez pas les abeilles et autres insectes volants, évitez la proximité avec les buissons à fleurs.

Règle n°5 : toujours à l’abri du vent. L’un des principaux inconvénients du bivouac, c’est le vent. Pour dormir sans être trop secoué·e, on vous recommande d'opter pour un endroit bien abrité (pas sous les arbres, mais ça, vous le savez déjà !) et de bien enfoncer les piquets de votre tente. Un peu de vent ne fait pas de mal. Cela permet d’éviter la condensation dans votre tente, tout simplement parce que c’est un bon moyen de l’aérer.
Notre astuce : se positionner avec l’entrée dos au vent.

Règle n°6 : être attentif·ve aux dangers naturels. On ne plante pas sa tente sous une falaise, à cause du risque d’éboulement. Les risques de chute de pierre sont à prendre en compte, surtout quand on fait du bivouac en montagne.

Règle n°7 : le soleil ne se couche pas au même endroit qu’il se lève. Eh oui, si on plante sa tente au soleil, on se lève à l’ombre. Si les températures sont basses, on choisit une zone où le soleil va chauffer dès le matin. Et puis, on ne plante pas sa tente en pleine après-midi parce qu’elle s’abîme plus vite à cause des UV.
Pour ne pas avoir froid, on emporte un sac de couchage bien adapté à la météo. Bien sûr, on le préfère léger, parce qu’on le sait, on va faire un peu de chemin, et s'encombrer n’est pas une option envisageable. Bonne idée : un duvet poids plume, mais bien chaud, surtout si on part en altitude.