Portrait d'artiste : Timothée Nalet

Déposer un commentaire

Timothée Nalet est notre photographe du jour. Autodidacte, il a fait en sorte que sa passion pour la photographie devienne son métier. Découvrez ce jeune homme plein de projets et ses très belles photos dans notre interview !

[Hiking on the Moon] Peux-tu te présenter en quelques mots et nous dire de quelle manière tu en es venu à la photo ? Timothée Nalet : J'ai 26 ans et suis originaire du Sud de la France, plus précisément de Montélimar. Pas vraiment le destin de rêve pour devenir photographe de montagne, n'est-ce pas ? En fait, j'ai commencé à courir en trail pendant mes études à Grenoble, il y a environ 7 ans, et la passion de la photo m'est venue quasiment en même temps. Je photographiais les endroits en montagne où j'allais, puis mes voyages, mes amis au ski, etc. La passion a très rapidement grandi jusqu'à devenir mon loisir principal, puis une activité professionnelle depuis 2012. Au début, je vendais des images très épisodiquement, puis c'est devenu beaucoup plus régulier. Je n'ai suivi aucune formation, j'ai simplement observé les meilleurs travailler et je m'en suis inspiré. Madere - Hiking-on-the-moon-T.Nalet-6482[Hiking on the Moon] Aujourd'hui tu réalises aussi bien des photos de sports de montagne, de paysages, d'animaux et des clichés urbains. Tu as quand même une préférence ? Timothée Nalet : Evidemment ! J'aime avant tout passer du temps en montagne, et donc y prendre des photos. Les paysages sont plus dégagés, plus purs. Les conditions parfois difficiles poussent à se surpasser. Pas facile d'imaginer prendre une belle photo dans une vraie tempête, et pourtant c'est souvent dans ces situations que ressortent les meilleures images, les plus parlantes. Ma préférence, je dirais que c'est la photo d'action en montagne, quel que soit le sport. Je me sers souvent du sportif pour habiller, pour magnifier un paysage. Je me suis aussi rendu compte que c'est dans "mes" propres montagnes, en local, que j'aime le plus shooter. Mais, ma motivation première est encore et toujours d'apprendre. Il y a des tas d'images que je ne sais pas encore, ou mal faire. Ma curiosité me pousse à régulièrement essayer de nouvelles techniques ou compositions pour apporter de la nouveauté à ma façon de shooter et conserver le plaisir à son maximum. [Hiking on the Moon] Parmi les photos ci-dessous, laquelle est ta préférée ? Pour quelle(s) raison(s) ? Timothée Nalet : C'est difficile, surtout que vous m'avez déjà demandé de choisir mes photos préférées pour l'article ;) Je dirais celle des 80 km du Mont Blanc, avec toute la chaîne du Mont Blanc en fond. J'ai marché de 3h à 4h du matin avec mon gros sac, attendu 1 bonne heure dans le froid et bénéficié d'une très courte éclaircie au lever du jour pour pouvoir obtenir cette image ! Ce genre de scénario idéal ne se produit pas souvent : là, j'ai été chanceux et cela en valait le coup ! Hiking-on-the-moon-T.Nalet-1936[Hiking on the Moon] En parlant du Mont Blanc, tu en a fait le tour. Peux-tu nous dire ce que tu retiens de cette belle aventure ? Timothée Nalet : Je ne l'ai fait qu'une fois en intégralité, pendant l'UTMB 2013 en tant que coureur. Cela a été une formidable aventure humaine, avec de nombreuses personnes qui m'accompagnaient et m'encourageaient. Je suis allé chercher très loin au fond de moi-même pour terminer le tour ! Le trail m'a toujours beaucoup apporté au niveau photo. On peut repérer très rapidement des lieux, connaître la luminosité suivant les saisons et imaginer de futures images. Je connais très bien le tour pour le pratiquer régulièrement par petites sections, mais j'aimerais prendre le temps de le parcourir à vitesse normale, en dormant dans les refuges. Ce serait l'occasion de l'illustrer à ma manière, même si le sujet a déjà été traité. Et, évidemment, j'aimerais un jour couvrir l'UTMB comme photographe, pour être de l'autre côté de la barrière :) [Hiking on the Moon] Des projets à venir ? Timothée Nalet : Oh oui, plein ! 2015 va être une année passionnante ! Je vais personnellement courir l'Ultra-Trail de Madère en avril, puis me concentrer sur des projets photo pour la suite de la saison d'été : beaucoup d'images autour d'Annecy et de nouveaux domaines à découvrir, comme le triathlon et le tennis. En attendant, il reste encore du ski de randonnée à faire car je n'en ai pas beaucoup profité cette année ! Côté Hiking on the Moon, nous lui souhaitons des belles réussites pour ses projets et nous vous encourageons vivement à visiter son site internet www.timotheenalet.com ainsi que son blog www.peignee-verticale.com. Hiking-on-the-moon-T.Nalet-Hiking-on-the-moon-T.Nalet--2Hiking-on-the-moon-T.Nalet-2181Hiking-on-the-moon-T.Nalet-2528Hiking-on-the-moon-T.Nalet-8830Hiking-on-the-moon-T.Nalet-3235Hiking-on-the-moon-T.Nalet-5136Hiking-on-the-moon-T.Nalet-5163Hiking-on-the-moon-T.Nalet-5906Hiking-on-the-moon-T.Nalet-6524Hiking-on-the-moon-T.Nalet-8123

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE