Comment photographier un ciel de montagne ?

Déposer un commentaire

Qui n’est pas resté en admiration devant un ciel de montagne, à l’aube quand il s’illumine, la journée quand les nuages viennent caresser les montagnes, au coucher du soleil quand il se pare de rose ou encore la nuit quand il s’habille de mille étoiles. 

Mais au moment de sortir l’appareil photo, difficile de capter la beauté de ces paysages magiques. Nous avons rencontré Eric Courcier, accompagnateur en montagne et photographe qui nous présente son travail et vous livre quelques conseils pour que vous puissiez vous aussi réussir vos photos de ciel de montagne ! Eric Courcier n’en est plus à son coup d’essai. Voilà 15 ans qu’il immortalise la beauté des paysages qu’il parcourt. Le ciel de montagne c’est particulier, loin de toute source de lumière, le ciel se révèle autrement et ses couleurs sont souvent féériques. Passionné d’astronomie, les ciels étoilés restent pour lui une source inépuisable d’inspiration. Eric travaille avec un appareil de type reflex et des objectifs allant du 12mm au 300mm. ciel de montagne quechua - eric courcierLes couchers et levers de soleil C'est à l'aube et à la fin de la journée que la lumière est la plus douce et permet de profiter de belles ambiances. La lumière rasante met en valeur les reliefs. Il faut éviter autant que possible les heures proches de la mi-journée où la lumière est très dure avec de très forts contrastes peu compatibles avec une belle image. En général, j'expose pour les hautes lumières (pour éviter de "cramer" les blancs) et surtout je me sers souvent de la correction d'exposition (logo +/-) sur l'appareil. Cette correction permet de récupérer des détails dans les ombres ou les hautes lumières en fonction de si l'on corrige en positif ou négatif. La chose la plus importante est de caler son appareil en qualité d'image RAW. Ce mode donne une image brute de capteur et permet de rattraper de nombreuses erreurs d'exposition, ce que n'autorise pas le JPEG. Un filtre dégradé peut être très utile voir indispensable si le contraste entre premier et dernier plan est trop violent. On peut toujours rattraper certains écarts en post production mais les meilleurs résultats seront toujours obtenus dès la prise de vue.  ciel de montagne quechua - eric courcierJouer avec les nuages Un ciel tout bleu c'est beau mais souvent quelques nuages peuvent renforcer une ambiance et donner une image totalement différente. L’utilisation d'un filtre ND (Neutral Density) va permettre d'utiliser des basses vitesses d'obturation en laissant rentrer moins de lumière dans l'objectif et donc sur le capteur. Ces basses vitesses vont donner un effet de flou aux nuages s'ils sont en mouvement. Ce type de filtre est plus souvent utilisé pour flouter le mouvement dans un cours d'eau ou une cascade tout en gardant du détail dans les blancs. N’hésitez pas à jouer avec les nuages et à composer votre image en fonction. Une montagne avec un nuage particulier à proximité est en général du plus bel effet. Pour une composition classique, attention à la différence de contraste entre le nuage et le sol; n'hésitez pas à sous-exposer un peu, il sera toujours plus facile de récupérer des détails dans les ombres que dans les blancs. ciel de montagne quechua - eric courcierLes ciels étoilés Pas besoin d'un matériel de fou pour immortaliser un ciel étoilé; un reflex récent même d'entrée de gamme donnera de bons résultats avec les bons réglages. Certains compacts dits "experts" ou appareils hybrides permettront aussi de s'amuser un peu mais avec moins de possibilités. Un objectif lumineux vous sera d'une aide précieuse pour la photo nocturne. N'oubliez pas que la terre tourne et que par conséquent les étoiles bougent dans le ciel. Un temps d'exposition trop long et les petits points blancs bien ponctuels que vous vouliez se transformeront en traits. Ceci est d'autant plus vrai que la focale est longue. Un grand angle autorisera des poses plus longues qu'un téléobjectif. Pour faire de très longues poses sans mouvement des étoiles il faudra alors s'équiper de matériel d'astronomie et notamment d'une monture équatoriale motorisée qui permet de suivre à l'inverse la rotation de la terre et faire que les étoiles ne se déplacent pas dans le cadre. Pour les fameux filés d'étoiles circulaires, il faut viser l'étoile polaire dans l'hémisphère Nord ou la Croix du Sud dans l'hémisphère Sud, toutes les autres tournent autour. L'idéal est de cumuler des poses de 2 à 5 minutes avec le temps le plus court possible entre 2 poses puis d'assembler le tout avec un logiciel spécialisé. ciel de montagne quechua - eric courcierCapter les étoiles en  6 points - 1 : choisir sa focale en cadrant l'image voulue. - 2 : faire sa mise au point sur une étoile ou une planète très brillante, si aucune n'est visible, choisir la lumière artificielle la plus éloignée de vous. - 3 : désactiver l'autofocus et surtout ne plus toucher au zoom. - 4 : passer la balance des blancs (noté WB pour White Balance sur l'appareil) en manuel entre 2600 et 4500°K pour vous affranchir le plus possible de la pollution lumineuse des villes environnantes. Si vous restez en automatique votre image sera toute jaune orangée et ce n'est pas ce que l'on recherche pour les images de nuit. Attention à ne pas trop baisser la valeur de cette balance des blancs car sinon on virera dans l'excès de bleu. - 5 : cadrer l'image - 6 : déclencher avec un déclencheur souple pour éviter les vibrations. Si vous n'en avez pas, vous pouvez le faire avec le retardateur de l'appareil réglé sur 2 ou 10s au choix.   Tout ceci bien entendu sur un trépied pour éviter tout risque de flou de bougé.   Un logiciel de type planétarium vous sera précieux pour anticiper le lever ou le coucher d'une constellation ou de la lune et ainsi planifier au mieux votre soirée et votre lieu de prise de vue. Stellarium est gratuit et je m'en sers quasi systématiquement avant de sortir. Sur smartphone : Carte du ciel, Google Skymap ou encore Skeye donnent de bons résultats mais peuvent s'avérer payants en fonction de votre système d'exploitation ou des options choisies. ciel de montagne quechua - eric courcier Alors maintenant à vous de jouer, immortalisez les paysages qui vous font rêver, là ou le ciel et la terre se rencontrent ! Partagez avec nous votre plus belle photo illustrant le thème « ciel de montagne » et tentez de gagner une panoplie complète de randonnée : chaussures, clic hike kit, veste, un sac à dos, vous serez équipé de la tête aux pieds ! 

POUR JOUER CLIQUER ICI !

  Découvrez le travail d’Eric sur son site internet : www.ericcourcier.com Retrouvez tout l’article sur le nouveau magazine Eric Courcier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
HAUT DE PAGE